Mardi 21 Août 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Karaté, championnat-coupe du Mali : LA LIGUE DE KOULIKORO EN PATRON

Les combattantes et combattants de la 2è Région ont créé la sensation, en remportant la 20è édition du championnat-coupe du Mali, devant les ligues de Bamako et Sikasso

Les finales de la 20è édition du championnat national couplé avec la coupe du Mali de la Fédération malienne de karaté et disciplines associées (F.M. Karaté et D.A) se sont disputées, le samedi 25 novembre au Pavillon des sports du stade Modibo Keïta.

La compétition était présidée par le président de la F.M. Karaté et D.A, Maître Adama Mariko, ceinture noire 8è dan, en présence du représentant du ministère des Sports, Moustapha Diarra et du premier responsable de la Fédération malienne de yosikan budo, Maître Abdoul Wahab Traoré «Bob». Au total, 11 finales étaient au programme, dont 4 en kata et 7 en kumité.

En kata individuel dame, Aminata Diabaté de la ligue de Koulikoro s’est classée première, devant Doussouba Traoré de la ligue de Bamako et Fatoumata Diakité de la ligue de Sikasso. Chez les garçons, Aboubacar Samaké de la ligue de Koulikoro a remporté la médaille d’or, devant Ousmane Traoré de la ligue de Sikasso et Issa Sinayoko de la ligue de Bamako. En kata équipe homme, la première place est revenue à Sikasso, alors que Bamako et Koulikoro se sont classés, respectivement deuxième et troisième. Chez les filles, Sikasso a remis ça, en remportant l’épreuve devant Koulikoro.

Dans la catégorie des -65kg (kumité individuel homme), Gaoussou Coulibaly de la ligue de Koulikoro a été sacré champion du Mali, devant Amadou Sangaré de Sikasso et Wessé Coulibaly de Bamako. Chez les -75 kg, Souleymane Sinayoko de la ligue de Bamako s’est hissé sur la plus haute marche du podium, devant Kalfala Konta de Koulikoro et Bakary Koné de Sikasso.

Dans la catégorie des +75 kg, Daouda Traoré de Koulikoro a été sacré, devant Fatogoma Togola de Sikasso et Gaoussou Sinayoko de Bamako. Au kumité individuel fille, Assitan Nimaga de la ligue de Sikasso s’est imposée chez les -50 kg face à Kankou Sanogo de Koulikoro et Mariam Diarra de Bamako. Dans la catégorie supérieure (+50kg), Mariam Dembélé de la ligue de Bamako a dominé les débats, devant Djénéba Coulibaly de Koulikoro et Awa Traoré de la ligue de Sikasso.

En équipe, la première place est revenue à la ligue de Bamako, alors que Kayes et Koulikoro ont terminé, respectivement deuxième et troisième du classement. Chez les filles aussi, la ligue de Bamako a remporté la médaille d’or, devant Koulikoro et Sikasso.

Au classement général, la ligue de Koulikoro s’est hissée sur la plus haute marche de podium, avec 11 médailles dont 4 médailles d’or, 5 médailles d’argent et 2 médailles de bronze. A la deuxième place, on retrouve la ligue de Bamako qui a récolté 10 médailles (4 médailles d’or, 2 médailles d’argent et 4 médailles de bronze), tandis que la ligue de Sikasso complète le podium, avec 10 médailles dont 3 médailles d’or, 3 médailles d’argent et 4 médailles de bronze. Le trophée fair-play est revenu à la ligue de Mopti.

Une centaine de combattants et combattantes, issus des ligues de Bamako, Kayes, Koulikoro, Sikasso et Mopti ont participé à cette 20è édition du championnat national-coupe du Mali. Ce 20è championnat national s’est disputé quatre mois, après le 6è conseil national de la F.M. Karaté et D.A qui a permis au président sortant, Maître Adama Mariko de rempiler pour un nouveau mandat à la fédération. «L’année 2018 sera très riche en évènements pour la F.M. Karaté et D.A, avec les qualifications pour les Jeux olympiques de Japon 2020.

La qualification pour cette compétition passera forcément par plusieurs tournois de préparation», a rappelé Maître Adama Mariko qui évoquera également la ligue des jeunes prévue en mai en Bulgarie, le tournoi de qualification aux Jeux olympiques de la jeunesse que la Croatie abritera en juin, les 3è Jeux africains de la jeunesse d’Alger un mois plus tard (juillet) et les 17è championnats d’Afrique.

«Pour atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés, conclura le président de la F.M Karaté et DA, nous comptons sur le soutien de tout le monde, notamment du ministère des Sports et du Comité national olympique et sportif».

Boubacar THIERO

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Abdoulaye Konaré, malien de l’extérieur, à propos du second tour de la présidentielle au Mali : « Si les maliens acceptent ce résultat fabriqué au nord, nul doute qu’IBK se fera remplacer en 2023 à la tête de l’Etat par son Karim Keita »

Blog

L’irrécusabilité du juge constitutionnel : Vers la naissance d’un Dieu au Mali !

« Le juge, gardien de la règle de droit, pacificateur social, protecteur des droits, régulateur des institutions autant de qualificatifs que l’on puisse accorder à un être humain fort et fragile fait de ténèbres, d’orgueil et d’erreurs

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

C'est quoi un facilitateur ? (rediffusion)

20 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions]: Disparition de Kofi Annan

20 AOût

© Dépêches du Mali 2012 - 2018