Mercredi 13 Décembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Football malien : La crise qui persiste avec le report de la finale de la coupe du Mali

La finale de la coupe du Mali qui devrait opposer le Stade malien de Bamako au Djoliba AC, le week-end dernier, a été reportée à une date ultérieure.

La fédération malienne n’aurait pas de raison. Mais, selon certaines informations, c’est le Djoliba AC qui a boycotté le match puisqu’il ne reconnait pas le nouveau Président de la FEMAFOOT. Ce dernier qui serait l’organisateur de la finale.

Le football malien s’est encore replongé dans la crise. La finale de la coupe du Mali de football qui devait opposer le Stade malien au Djoliba AC a été reporté sine die. L’information a été donnée par la Fédération malienne de football elle-même dans un communiqué rendu public.

Selon l’actuelle équipe dirigeante de la FEMAFOOT, la raison serait la non disponibilité du Président de la République à présider le match. Mais, selon d’autres sources concordantes, la cause vient du club Djoliba AC qui n’accepte pas de jouer si c’est Mamoutou Touré dit Bavieux qui organise la finale de cette coupe en tant que Président de la Fédération. Selon Modibo Coulibaly, le Secrétaire Général du Djoliba AC, Bavieux n’est pas élu «légitimement». Donc, son club et ses dirigeants et leurs Supporters ne reconnaissent pas du tout le Bureau Fédéral dirigé par un Bavieux.

Le Secrétaire Général de la Fédération malienne de football, Ségui Kanté, a confirmé le report de la finale mais sans donner de détails.

Ainsi, il y aura toujours de l’incertitude qui plane par rapport à cette finale de la coupe du Mali de football.

Pour certains chroniqueurs sportifs de la place, le mieux pour ce problème serait que les deux camps s’écartent de la gestion de la Direction du Football malien au profit d’un nouveau Secrétariat Général de la Fédération malienne de football pouvant se mettre au travail.

Source : Le Combat

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

 IBK à propos de l’argent : "je ne suis pas un homme d'argent et les Maliens le savent »

«  J'ai été le plus pauvre des principaux candidats à l'élection de 2013 et je ne suis pas devenu le plus riche des présidents...Le montant de souveraineté dont je dispose est ridicule...Je pioche dans mes réserves personnelles pour financer des activités sociales. Je déclare mes biens chaque année et je viens de contracter un prêt pour construire une maison...Mon modeste compte (à l'étranger) à l'agence parisienne de la BMCE est débiteur de 137 euros… ». 

Blog

 Paradis fiscaux : quatre pays de l'Union européenne méritent d'être sur liste noire, selon Oxfam

http://depechesdumali.com/blog/paradis-fiscaux-quatre-pays-de-lunion-europeenne-meritent-detre-sur-liste-noire-selon-oxfam/

Alors que la Commission européenne doit dévoiler sa liste noire des paradis fiscaux le 5 décembre, l'ONG prend Bruxelles de court et énumère ce mardi les 35 pays, hors-Union européenne, qui mériteraient d'y figurer.

Après les "SwissLeaks", les "LuxLeaks" et les "Panama Papers"... les révélations récentes des "Paradise Papers" - sur les pratiques d'optimisation (parfois de fraude) fiscale des grandes entreprises et fortunes de ce monde - exercent une pression supplémentaire sur les décideurs politiques. A ce titre, la Commission européenne, désireuse de frapper "au portefeuilles" les fraudeurs, doit dévoiler le 5 décembre sa liste noire des paradis fiscaux.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

A quoi servent les sommets ?

13 Décembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Togo: vers un dialogue?

13 Décembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017