Mardi 12 Décembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Tournoi e-sport : BAHILA SOW ET KALILOU GAKOU ENLEVENT LES DEUX PREMIERS PRIX

Les deux jeunes joueurs ont remporté le tournoi qualificatif et auront le redoutable honneur de défendre les couleurs du Mali à la première édition d’Africa Game Show, prévue du 17 au 20 novembre au Maroc

Bahila Sow, en PES2018 (c’est le nom du jeu de PlayStation) et Kalilou Gakou, en Asphalt (course de voiture en PlayStation), représenteront le Mali à la première édition de e-sport d’Africa Game Show. Le tournoi aura lieu au Maroc du 17 au 20 novembre et regroupera 11 pays : le Maroc, le Mali, la Tunisie, le Gabon, le Sénégal, la Guinée, le Cameroun, la Réunion, le Madagascar, le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire. Bahila Sow et Kalilou Gakou se sont qualifiés, après leur sacre au tournoi e-sport d’Orange-Mali qui s’est déroulé les 11 et 12 novembre au Palais des sports Salamatou Maïga. Dans la compétition du PES2018, jeu de match de football, Bahila Sow a dominé Koly Sissoko (1-0).

Les deux joueurs ont évolué sous les couleurs du Réal de Madrid. La troisième place est revenue à Zakaria Traoré, vainqueur de Sory Bamba (2-1). En asphalt, jeu de course de voiture, Kalilou Gakou s’est classé premier, devant Adama Traoré et Malick Sidibé.

Le tournoi qualificatif a regroupé plusieurs dizaines de jeunes qui se sont affrontés dans deux catégories. En plus d’un voyage au Maroc, dont les frais s’élèvent à un million de Fcfa et un trophée, les deux vainqueurs, Bahila Sow et Kalilou Gakou ont empoché également la somme de 150.000 F cfa et une tablette, alors que les deuxièmes ont reçu 100.000 Fcfa et une tablette. Quant aux troisièmes du tournoi, ils sont repartis, chacun, avec 50.000 Fcfa et une tablette.

«Je suis très content de ce sacre. Au Maroc, il y aura les champions des autres pays. Ce sera difficile, mais je me battrai pour revenir avec le trophée», a réagi Bahila Sow après sa victoire.

Le vainqueur du jeu de course de voiture, Kalilou Gakou se fixe le même objectif et promet de «tout faire pour remporter le trophée». «Représenter son pays à ce niveau est un honneur et une fierté pour moi. Je ferai tout pour être à la hauteur», a ajouté Kalilou Traoré. Pour Nicolas Choite Mbamy, co-fondateur de la WGF (world game federation), le jeu vidéo, PES ou FIFA et Asphalt, a dépassé le cadre de jeu pour le plaisir pour devenir un métier. Aussi, fera-t-il remarquer, le jeu a beaucoup progressé en Afrique et le tournoi du Maroc devrait confirmer cette tendance.

«Le niveau africain est incroyable dans le football. Il y a un plaisir de jouer et une culture du football. Les joueurs prennent au sérieux et ils s’amusent aussi», soulignera le co-fondateur de la Fédération mondiale de jeu vidéo. «Je pense que Bahila Sow, vainqueur au PES2018, va pouvoir faire quelque chose de bien au Maroc. Mais il y aura beaucoup de champions, il va falloir qu’il travaille son jeu, surtout l’aspect défensif», complètera notre interlocuteur.

Organisateur de la compétition, Orange-Mali soutient le jeu vidéo sportif, au même titre que les autres sports. «L’idée est qu’à partir de 2018, nous puissions organiser des compétitions sponsorisées pour pouvoir détecter de nouveaux talents qui constitueront l’équipe nationale, dira la chargée de communication institutionnelle et sponsoring d’Orange-Mali, Mme Doucouré Fatoumata Sangaré.

«Nous avons l’ambition de structurer, de fédérer ce sport et de l’organiser au niveau national pour que ça soit reconnu comme sur le plan mondial comme un réel sport. Dans le futur, nous allons travailler de manière efficace et efficiente pour avoir une équipe e-sport du Mali qui va participer aux compétitions internationales avec d’autres équipes e-sport. C’est un projet ambitieux. Nous sommes au début mais nous allons nous investir réellement pour soutenir ce sport au Mali», lancera Mme Doucouré Fatoumata Sangaré sous les ovations du public.

Ladji M. DIABY

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

 IBK à propos de l’argent : "je ne suis pas un homme d'argent et les Maliens le savent »

«  J'ai été le plus pauvre des principaux candidats à l'élection de 2013 et je ne suis pas devenu le plus riche des présidents...Le montant de souveraineté dont je dispose est ridicule...Je pioche dans mes réserves personnelles pour financer des activités sociales. Je déclare mes biens chaque année et je viens de contracter un prêt pour construire une maison...Mon modeste compte (à l'étranger) à l'agence parisienne de la BMCE est débiteur de 137 euros… ». 

Blog

 Paradis fiscaux : quatre pays de l'Union européenne méritent d'être sur liste noire, selon Oxfam

http://depechesdumali.com/blog/paradis-fiscaux-quatre-pays-de-lunion-europeenne-meritent-detre-sur-liste-noire-selon-oxfam/

Alors que la Commission européenne doit dévoiler sa liste noire des paradis fiscaux le 5 décembre, l'ONG prend Bruxelles de court et énumère ce mardi les 35 pays, hors-Union européenne, qui mériteraient d'y figurer.

Après les "SwissLeaks", les "LuxLeaks" et les "Panama Papers"... les révélations récentes des "Paradise Papers" - sur les pratiques d'optimisation (parfois de fraude) fiscale des grandes entreprises et fortunes de ce monde - exercent une pression supplémentaire sur les décideurs politiques. A ce titre, la Commission européenne, désireuse de frapper "au portefeuilles" les fraudeurs, doit dévoiler le 5 décembre sa liste noire des paradis fiscaux.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La santé de Président-Fondateur

11 Décembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Vos questions d'actualité

11 Décembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017