Jeudi 20 Septembre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Taekwondo, championnat sénior : LES COMBATTANTS DE L’ÉQUIPE NATIONALE PRÉSENTS AU RENDEZ-VOUS

La Fédération malienne de taekwondo (FEMAT) a organisé, le samedi 30 septembre au Centre Moon Kwang à Baco-Djicoroni, son 5è championnat national seniors.

L’événement était présidé par le vice-président de la FEMAT, Pr. Mamadou Koné, en présence du secrétaire général de la fédération, Maître Yacouba Traoré, ceinture noire 5è dan et des représentants des clubs.

Plus de 100 combattants et combattantes issus des dojos du District et de l’équipe nationale, ont participé à la compétition. Parmi les dojos participants, on peut citer le dojo du Stade Modibo Keïta (SMK), le Foyer, l’INA, le Lycée Badala, Nangui Sport, le Lycée Progrès, le dojo du Rail, le dojo du Camp Para, l’USFAS, Kala Sport, le Lycée sportif Ben Oumar Sy (LSBOS). L’honneur est revenu aux filles d’ouvrir le bal des finales, avec le choc entre Djénébou Sacko de la FEMAT (-57 kg) et Mafili Diawara du dojo le Foyer (-57 kg).

Sans surprise, la première s’est hissée sur la plus haute marche du podium, en dominant facilement son adversaire. Sa coéquipière de la sélection nationale, Fanta Traoré (-62 kg) n’a pas non plus tremblé face à Djénébou Coulibaly du dojo du stade Modibo Keïta (-62 kg), dominant le combat de bout en bout.

Du côté des hommes, sept finales étaient au programme. Le premier combat a été remporté par Nouhoum Coulibaly du dojo du stade Modibo Keïta vainqueur de Batiétié Diallo du dojo du Camp para dans la catégorie des -54 kg.

Dans la catégorie des -58 kg, Abdoulaye Keïta de Kala Sport a remporté la médaille d’or, devant Dramane Diarra du Lycée Badala, alors que Mohamed Fofana du dojo du stade Modibo Keïta s’est imposé dans la catégorie des -63 kg face à Oumar Coulibaly du dojo du Camp para. Quant à Oumar Sissoko de la FEMAT et Samba Niang, tous deux pensionnaires de l’équipe nationale, ils ont dominé, respectivement Adama Sidibé du dojo du stade Modibo Keïta (-68kg) et Gaoussou Coulibaly de Kala Sport (-74kg). La finale des -80 kg qui a opposé Seydou Fofana de la FEMAT et son coéquipier Mohamed Kouma, a tourné à l’avantage du premier.

Dans la catégorie des -87 kg et +87 kg, Nouhoum Diawara du dojo le Foyer a été sacré champion du Mali face à Gopé Samassa du Lycée Badala.

Boubacar THIERO

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Blog

Dougoukolo Alpha Oumar Ba-Konaré, Psychologue clinicien : « L’identité peule apparaît comme un épouvantail symbolisant la menace djihadiste. Pourtant, cette identité est bien trop hétérogène pour établir un lien aussi simple ».

Les Peuls focalisent actuellement l’attention du fait de l’instrumentalisation de certains d’entre eux par des groupes fondamentalistes tentant de s’implanter localement dans le Sahel.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Traverser pour trouver du travail

19 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Tchad : la grève s'éternise

19 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018