Lundi 23 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Championnat national : AS BAKARIDJAN-DJOLIBA, UN AVANT-GOÛT DE LA COUPE DU MALI

Les deux équipes s’affrontent, dimanche au stade municipal de Barouéli dans le match choc de la 20è journée du championnat et quelques jours plus tard, elles se retrouveront, à nouveau en quarts de finale de Dame coupe. La double confrontation fait saliver les supporters

AS Bakaridjan-Djoliba sera l’affiche de la 20è journée du championnat national qui se dispute ce week-end. Les deux équipes en découdront, ce dimanche 30 septembre, au stade municipal de Barouéli. Ce match sera un avant-goût des quarts de finale de la coupe du Mali qui opposera les deux formations après cette 20è journée du championnat.

Le match était initialement prévu début septembre, mais a été reporté pour cause de participation du Mali au tournoi UFOA au Ghana. Sur le plan psychologique, le choc de dimanche est très important et l’équipe qui en sortira vainqueur a beaucoup de chances de récidiver en Coupe du Mali. L’enjeu est donc de taille et l’on devrait assister, également à un beau duel tactique entre les deux techniciens, Fanyeri Diarra et son cadet de l’AS Bakaridjan, Sékou Seck «Bako».

L’AS Bakaridjan occupe actuellement la 8è place du championnat, avec 28 points, alors que le Djoliba est 2è avec 39 points. A domicile, l’équipe coachée par Sékou Seck «Bako» tentera de réduire l’écart.

L’AS Bakaridjan reste sur deux victoires consécutives, contre l’ASB (1-0, 18è journée) et le CSK (5-2, 19è journée). L’équipe semble donc en forme et l’entraîneur Sékou Seck espère que ses joueurs continueront sur cette lancée, dimanche face aux Rouges.

«Nous sommes sur une bonne lancée. Nous allons essayer de gagner. Une victoire va nous faire beaucoup de bien. Nous sommes un peu mal classés», a ainsi confié le technicien qui s’attend tout de même à une rencontre compliquée. «Les matches contre le Djoliba, le Stade malien sont toujours difficiles. Mais nous allons jouer nos chances à fond pour ne pas avoir à regretter. Ça ne sera pas facile mais le coup est jouable. Le Djoliba a beaucoup de supporters, ils vont certainement faire le déplacement pour soutenir leurs joueurs», a expliqué Bako Seck, avant de conclure : «Nous nous préparons pour ça. Nous allons nous battre avec nos armes». En 19 journées de championnat, l’AS Bakaridjan affiche un bilan de 8 victoires, 4 nuls et 7 défaites. Les joueurs de Barouéli ont marqué 24 buts et en ont encaissé 18.

Les Rouges eux, ont totalisé 12 victoires, 3 matches nuls et 4 défaites, en 19 journées. Sur le plan offensif et défensif, l’équipe de Hérémakono affiche également un bilan meilleur : 29 buts marqués contre 8 encaissés. «Nous comptons conserver notre 2è place et cela passe par une victoire contre l’AS Bakaridjan», martèle l’entraîneur Fanyeri Diarra.

«Les deux équipes sont toutes solides, pour moi, c’est la forme du jour et l’état d’esprit qui feront la différence. En football, rien n’est impossible», ajoutera le technicien dont l’équipe reste sur une contreperformance face au COB (0-0). A 10 longueurs du leader, le Stade malien, et sous pression de l’USC Kita qui compte le même nombre de points (39), le Djoliba doit impérativement gagner à Barouéli pour être sûr de garder sa deuxième place et continuer de croire à la qualification à la prochaine Ligue des champions d’Afrique (les deux premiers du championnat représenteront le Mali à la prestigieuse compétition).

Pendant que les Djolibistes seront en déplacement en 4è région, leur poursuivant immédiat, l’USC Kita recevra le Réal dans la capitale de l’Arachide. Les Kitois restent sur un match nul et vierge contre l’US Bougouni (0-0) et auront fort à faire face aux Scorpions qui occupent la 7è place du championnat, avec 28 points. Le match au stade Lamine Konaté promet des étincelles, surtout quand on sait que l’USC Kita est difficile à jouer à domicile. Le même samedi, le leader du classement, le Stade malien (49 points) rend visite au Mamahira à Kati, tandis que, le COB et le CSK affronteront, respectivement le CSD et l’ASB au stade Modibo Keïta.

La journée se poursuivra dimanche avec les rencontres USFAS-LCBA, AS Black star-ASOM et US Bougouni-Onze Créateurs.

Ladji M. DIABY

 

LE PROGRAMME

Samedi 30 septembre au stade Modibo Keïta

16h : COB-CSD

18h : CSK-ASB

à Kati

Mamahira-Stade malien

à Kita

USC Kita-Réal

Dimanche 1er octobre au stade Modibo Keïta

16h : USFAS-LC. BA

18h : AS Black star-ASOM

à Bougouni

US Bougouni-Onze Créateurs

à Barouéli

AS Bakaridjan-Djoliba

 

Mondial 2018 : MALI-CÔTE D’IVOIRE, QUELLE EQUIPE POUR LE NOUVEAU SELECTIONNEUR MOHAMED MAGASSOUBA ?

 

Le Mali affrontera la Côte d’Ivoire, ce vendredi 6 octobre, au stade du 26 Mars. Le nouveau sélectionneur des Aigles, Mohamed Magassouba dévoilera, ce samedi, dans l’après midi, la liste de joueurs retenus pour cette confrontation, au compte de la 5è journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Alors que les Ivoiriens occupent la tête du groupe C avec 7 points, les Aigles sont bon dernier et ne comptent que 2 petites unités. Le match est sans enjeu pour la sélection nationale qui est quasiment éliminée et qui ne participera pas à sa première Coupe du monde, l’année prochaine en Russie.

Les deux prochains matches seront donc une simple formalité pour le capitaine Yacouba Sylla et ses coéquipiers, ou plutôt des matches de prestige.

Le nouveau sélectionneur national, Mohamed Magassouba et son adjoint, Fousseïni Diawara vont, probablement profiter de ces deux matches sans enjeu, pour faire appel à quelques jeunes joueurs et intégrer certains cadres.

Parmi les jeunes joueurs dont les noms reviennent régulièrement, on peut citer Fousseyni Diabaté (Gazélec Ajaccio, D2 France), Kouamé N’Guessan (Lille, D1 France), Abdulwahid Sissoko (Akhisar, D1 Turquie), Diadié Samassékou et Amadou Haidara (Red Bull, D1 Autriche). Du côté des cadres dont le retour est attendu, figurent Yacouba Sylla (Panathinaikos) et Sambou Yatabaré (Antwerp) qui ont repris la compétition avec leur club respectif.

Ladji M. DIABY

Soiurce : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

V comme faire le vide

20 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

20 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018