Mardi 21 Novembre 2017
Event Pirogue

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Championnat national des cadets : Le Stade Malien de Bamako remporte le trophée de la 2ème édition

Présidée par le président de la Fédération Malienne de Football Boubacar Baba Diarra, la finale de la deuxième édition du championnat national des cadets a été remportée le mardi 29 août dernier au stade Mamadou Konaté par le Stade Malien de Bamako qui a battu par le minimum d’un but à zéro, l’équipe cadette de Koulikoro.

Au terme de cette compétition nationale qui a regroupé durant un peu plus de deux semaines, quatorze équipes des huit ligues régionales du Mali ainsi que les équipes de Bamako, c’est le Stade Malien de Bamako qui a remporté la finale du championnat national des cadets en battant un but à zéro, l’équipe de Koulikoro le 29 août dernier au stade Mamadou Konaté. L’unique réalisation est l’œuvre d’Amadou Guindo qui,  avec dix buts marqués  durant la compétition devient  le meilleur buteur de la deuxième édition du championnat national des cadets alors que le meilleur joueur du tournoi  est Adama Traoré de Mopti. L’équipe de Mopti devient également la meilleure équipe du tournoi.

La Fédération Malienne de Football a aussi procédé à la remise des diplômes de participation aux quatorze équipes des huit ligues régionales.

Ce championnat national des U-17 est un projet de la direction technique de la Fédération Malienne de Football. Tout comme l’année dernière, son organisation a été rendue possible avec le soutien financier et matériel de la FIFA. Aussi, le succès de cette deuxième édition démontre que cette compétition est en train de devenir une institution incontournable dans le paysage du football malien.

Pour le président de la Fédération Malienne de Football Boubacar Baba Diarra, le championnat national des cadets permet de détecter les talents précoces et  de constituer  ainsi une base de données devant servir à présélectionner les potentialités avec pour objectif de renforcer l’équipe nationale des U-17 en vue des compétitions internationales de leurs catégories.

«Les deux coupes continentales de la catégorie que notre pays a successivement remportées et notre place de finaliste à la dernière coupe du monde des U-17 prouvent que le succès repose sur le travail en amont que nous avons toujours mené et doivent nous convaincre que nous sommes sur la bonne voie »,s’est réjoui  le président de la FEMAFOOT Boubacar Baba Diarra qui n’a pas manqué d’adresser ses vives remerciements aux acteurs que sont les jeunes footballeurs, les délégations sportives et les officiels qui ont renoncé durant ces deux semaines, à leurs activités respectives pour se consacrer à cette édition du championnat national des cadets.  Boubacar Baba Diarra a enfin remercié les partenaires de la Fédération Malienne de Football à savoir la FIFA et la CAF pour leur constant soutien sans lequel, la Fédération Malienne de Football ne saurait relever le challenge de l’organisation de cette compétition.

Faut-il le rappeler, les quatorze équipes étaient réparties en deux poules de sept équipes.  Dans la poule A, l’on retrouvait le COB – Gao – Bougouni – Kayes – Stade Malien de Bamako – Tombouctou – LCBA. La poule B était composée des équipes de Koulikoro – Ségou – Kidal – Mopti – AS Réal – Sikasso – Déportivo.

Almihidi  Touré

Source: Tjikan

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Catalogne - la « demoncratie » en danger !

Suite à la violation du droit des Catalans à l'autodétermination et au coup d'état perpétré contre les dirigeants catalans démocratiquement élus, le Chef de village africain lance un appel à la raison en direction du pouvoir dictatorial ex-bagnole et averti qu'il ne tolère pas de désordre aux portes de l'Afrique. Arrêtez vos enfantillages antidémocratiques!!!

Lire la suite

Blog

 Marcel-M. MONIN : « La démocratie n’est pas gênante » 

Les sociétés « démocratiques » sont des sociétés dans lesquelles (entre autres) les principaux décideurs émanent directement ou indirectement de l’élection (1). L’élection donne ensuite une légitimité à celui qui doit son poste au vote et une légitimité  à ce que fera ce dernier (2). Elle le protège également -sauf exceptions - (soit en droit, soit en fait) des juges. 

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Coup d'Etat ou pas coup d'Etat

20 Novembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Zimbabwe: Robert Mugabe doit-il se retirer?

20 Novembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017