Jeudi 21 Septembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Tournoi UFOA : LE MALI EN QUETE DE RACHAT

Eliminée du CHAN par la Mauritanie, la sélection nationale locale retrouve le même adversaire, encore pour une place en phase finale

Le Mali et la Mauritanie ne se quittent plus. Après les Cadets (2012), les Espoirs (2014), les Juniors (2016) et l’équipe nationale locale (2015 et 2017), les deux nations en découdront, aujourd’hui, pour une place à la phase finale du tournoi UFOA (Union des fédérations ouest-africaines).

La compétition se déroule au Ghana du 9 au 24 septembre. Elle regroupe neuf pays de la zone A (Cap-Vert, Gambie, Guinée-Bissau, Guinée, Liberia, Mali, Mauritanie, Sénégal, Sierra-Leone) et sept nations de la zone B (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Ghana, Niger, Nigeria, Togo).

La première phase a débuté, le samedi 9 septembre. Au total, il y aura huit matches à élimination directe pendant cette première phase, dont le match Mali-Mauritanie. À l’issue de cette première phase, les huit vainqueurs sont répartis en deux groupes de quatre équipes dans lesquels les deux premiers seront qualifiés pour les demi-finales.

Cette confrontation entre Aigles locaux et Mourabitounes intervient trois semaines après l’élimination du Mali par la Mauritanie au compte du CHAN, Kenya 2018. Le public sportif malien n’a pas encore digéré cette défaite (0-1) à domicile après un 2-2 à l’aller, à Nouakchott et attend un rachat des Aigles locaux.

Pour cette énième confrontation avec la Mauritanie, la sélection malienne sera drivée par un nouvel entraîneur, Nouhoum Diané qui a succédé à Djibril Dramé. L’ancien technicien du CSK, du Djoliba, du Réal et du Mamahira sera assisté par Alou Badra Diallo «Conti». Pour le nouvel entraîneur des Aigles locaux, le match contre la Mauritanie est très important mais Nouhoum Diané balaie d’un revers de la main toute idée de revanche. «Nous n’allons pas pour prendre notre revanche.

Nous partons pour gagner ce match», a ainsi confié le technicien. «Ce match contre la Mauritanie est très important. Il faut absolument le gagner. Ça nous permettra de continuer la compétition», a souligné Nouhoum Diané. Le Ghana et le Sénégal eux, ont déjà validé leur billet pour la phase de poule. Ils ont battu, respectivement la Gambie (1-0) et le Liberia (0-0, 5-4 t.a.b.). Le programme de la phase à élimination directe s’est poursuivi hier, avec les matches Burkina Faso-Niger et Guinée-Guinée Bissau. Aujourd’hui, outre Mali-Mauritanie, il y aura Nigeria-Sierra Leone. Quant aux rencontres Côte d’Ivoire-Togo et Bénin-Cap Vert, elles sont prévues demain mardi.

Le vainqueur de cette 5è édition de la coupe UFOA empochera la coquette somme de 60 millions F cfa, contre, respectivement 30 et 15 millions F cfa pour le finaliste malheureux et le troisième. Tous les pays qualifiés pour la phase de groupe percevront 6 millions de F cfa, contre 3 millions pour les équipes éliminées au premier tour.

La relance de la compétition est le fruit du partenariat entre l’UFOA et Fox Sports TV. La chaîne américaine a paraphé avec les deux zones, le 9 décembre 2016 à Dakar, un contrat de 12 ans pour un montant de 40 milliards F cfa. Outre les compétitions de seniors, des joutes avec les U17, U20, le football féminin, des compétitions des clubs, seront aussi organisées. En avril dernier, un tournoi regroupant les champions de Côte d’Ivoire, du Liberia, du Ghana et du Sénégal, s’était déroulé à Dakar.

 

Ladji M. DIABY

Aujourd’hui à Takoradi

15h : Mali-Mauritanie

18h : Nigeria-Sierra Leone

Mardi 12 septembre à Cape Coast

15h : Côte d’Ivoire-Togo

18h : Bénin-Cap Vert

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup d'gueule

Rokia Traoré à propos de l’insalubrité à Bamako : « Que chacun nettoie devant sa maison ! »

« Je vis à Bamako, mes enfants vont à l'école à Bamako. La différence entre vous et moi c'est que j'ai de l'ambition pour Bamako, Je m'aime en tant qu'africaine et malienne. Je ne vois pas pourquoi la propreté devrait être exclusivement blanche ou européenne. Nous étions propres avant de rencontrer les blancs je crois.

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

Youssouf Maïga, PDG de l’OPAM

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La Cour de Récré à l'ONU

20 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] «La RCA a besoin de la Communauté internationale»

21 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017