Lundi 25 Septembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Transfert : A 16 ANS, ALIOU BADARA TRAORE REJOINT MANCHESTER UNITED

De Sarcelles à… Manchester United. L’histoire ressemble à un rêve pour Aliou Badara Traoré qui jouait cette saison avec les moins de 17 ans de Sarcelles en… DHR, au niveau régional.

Lundi soir, le milieu de terrain, nommé parmi les trois Talents du «Parisien» le mois dernier, a signé un contrat de quatre ans avec le prestigieux club anglais dont il intégrera cette année le centre de formation. La Juventus Turin et Manchester City étaient également sur les rangs.

«Dans ce milieu, tout se sait, et MU a entendu parler d’un gamin prometteur chez nous, confie Mohamed Coulibaly, le manageur de Sarcelles. On a une bonne réputation en matière de formation. Une trentaine de nos anciens joueurs sont pros aujourd’hui. Alors, par le biais du bouche-à-oreille, Manchester United est venu le superviser plusieurs fois. On lui a aussi demandé en mars de venir faire un essai.» Et l’adolescent de 16 ans a donc confirmé tout son potentiel. Comme cela a été le cas chez les Bleuets. Depuis sa première sélection en mars à Chantilly contre la Pologne, il n’est plus jamais sorti du groupe de Patrick Gonfalone. Aliou Badara Traoré (7 capes à ce jour) est devenu du même coup le seul international tricolore, des A de Didier Deschamps aux moins de 16 ans, à évoluer dans un club amateur.

Entre 2014 et 2016, le Francilien a joué au PSG. Mais Aliou Badara Traoré est retourné à Sarcelles, où tout a commencé, car il estimait qu’il n’avait pas assez de temps de jeu. «Il a pris évidemment un risque en revenant, il aurait pu se faire oublier, mais il avait besoin de se rapprocher de sa famille, ajoute Mohamed Coulibaly. On le compare souvent à Paul Pogba.

C’est d’ailleurs son modèle, et c’est plutôt rigolo qu’il se retrouve aujourd’hui dans le même club. Le plus dur commence pour lui, mais s’il pouvait déjà faire le quart de la carrière de Pogba, ce serait merveilleux !» La signature d’Aliou Badara Traoré est en tout cas une aubaine pour Sarcelles. «On est un petit club et ça va nous faire du bien, poursuit Mohamed Coulibaly. On est fiers, mais nous sommes surtout contents pour Aliou. Quand il était petit, on voyait tout de suite qu’il était au-dessus du lot techniquement, physiquement. Il était surclassé dans toutes les catégories. Il n’y a pas de hasard.» Le souhait du manageur sarcellois serait qu’Aliou croise un autre ancien joueur du club, Riyad Mahrez (aujourd’hui à Leicester), sur les terrains de Premier League : «Ça rendrait l’histoire encore plus belle.»

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Commentaires   

0 #1 Anemonalove 07-07-2017 02:02
Hello guys! Who wants to see me live? I'm live at HotBabesCams.co m, we can chat, you can watch me live for free, my nickname is Anemonalove , here is
my photo:

https://3.bp.blogspot.com/-u5pGYuGNsSo/WVixiO8RBUI/AAAAAAAAAFA/JWa2LHHFI2AkHParQa3fwwHhVijolmq8QCLcBGAs/s1600/hottest%2Bwebcam%2Bgirl%2B-%2BAnemonalove.jpg
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup d'gueule

Rokia Traoré à propos de l’insalubrité à Bamako : « Que chacun nettoie devant sa maison ! »

« Je vis à Bamako, mes enfants vont à l'école à Bamako. La différence entre vous et moi c'est que j'ai de l'ambition pour Bamako, Je m'aime en tant qu'africaine et malienne. Je ne vois pas pourquoi la propreté devrait être exclusivement blanche ou européenne. Nous étions propres avant de rencontrer les blancs je crois.

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

Youssouf Maïga, PDG de l’OPAM

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La Cour de Récré à l'ONU

20 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] «La RCA a besoin de la Communauté internationale»

21 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017