Vendredi 22 Septembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Assemblée générale ordinaire du CNOSM : La transparence de la gouvernance d’Habib Sissoko, saluée !

Le 1er Juillet 20017, la salle de réunion du comité national olympique et sportif du Mali a servi de cadre à l’assemblée générale ordinaire dudit comité.

C’était sous la présidence de son président, Habib Sissoko avec à ses côtés le représentant du ministre des sports, Aliou Souleymane. Etaient aussi présents l’ensemble des membres du comité exécutif et des 23 fédérations sportives affiliées.

Conformément à ses statuts, le comité national olympique et sportif du Mali a tenu son assemblée générale ordinaire sur le bilan de l’exercice au courant du premier trimestre écoulé. La tenue de cet exercice n’est pas une surprise quand on sait qu’il a été toujours tenu de façon régulière depuis l’arrivée d’Habib Sissoko à la tête du comité olympique en 2000. Décalé en raison du temps retenu de l’engagement politique (Sommet Afrique/France de Janvier) et du temps surcharge du calendrier sportif de Février à Mai (Réunion du COMEX de l’ACNOA, Tour Cycliste du Mali, Assemblée générale de la Zone II, Nuit du Mérite sportif, Assemblée générale de l’ACNOA à Djibouti, 4e jeux de la Solidarité Islamique à Baku), l’assemblée générale ordinaire a pu se tenir finalement le 1er juillet dernier avec l’ensemble des 24 membres(soit 10 membres élus et 10 membres nommés comme président des commissions) du comité exécutif , des 22 fédérations sportives et la Direction nationale du sport militaire.

Aux dires du président du comité olympique, l’assemblée générale ordinaire est un contrôle de la gouvernance qui s’impose pour tout président d’une quelconque fédération sportive surtout quand il s’agit du comité national olympique et sportif du Mali. Pour le président Habib Sissoko, c’est parce qu’il est bien connu que c’est le contrôle qui fait la pensée juste et équilibrée, c’est parce que le Comité exécutif se garderait bien de transformer en une souveraineté le pouvoir que vous lui avez délégué pour un mandat déterminé.

Des progrès et des succès reconnus

Après avoir examiné le bilan de l’exercice 2016 soumis à leur appréciation, les membres du comité exécutif et les délégués des 22 fédérations sportives ainsi qu’à celui de la direction nationale du sport militaire se sont félicités des progrès et des succès enregistrés. Il s’agit de l’exécution complète des actions du quadriennal 2012-2016 ainsi que la réalisation d’autres actions sur plusieurs axes comme l’opérationnalisation du cabinet du Président, la régularisation ou l’inscription du personnel salarié à la sécurité sociale(INPS, ITS et AMO), la conclusion d’un contrat de partenariat avec PMU-Mali et l’acquisition de la subvention de l’Etat.

Et ce management efficace a été reconnu au plan national par le renforcement de la logistique avec l’acquisition d’un(01) bus et de deux(2) voitures neuves Peugeot 508 et sur le plan international par la reconnaissance des efforts consentis. Notons que l’exercice de l’année 2016 coïncide avec une double fin à savoir celle du quadriennal 2012-2016 et celle du premier contrat de partenariat avec Sotelma-SA. Il est aussi une année de développement avec de nouvelles stratégies managériales avec le démarrage du quadriennal 2017-2020 et le renouvellement du contrat de sponsoring avec Sotelma/Malitel.

 

Si Habib Sissoko reconnait que tout cela a été obtenu grâce à l’engagement commun, il a tout quand même tenu à remercier de ce bienfait au sport national et à manifester sa profonde gratitude au président de la république, Ibrahim Boubacar Keita. « Quand nous sommes déterminés dans tout ce que nous entreprenons, quand nous sommes crédibles dans notre rôle de dépositaire de la bonne conscience sportive de notre pays, ensemble et dans la confiance nous relèverons tous les défis » a-t-il déclaré.

De bonnes nouvelles en perspective pour le bonheur du sport malien

Aux dires du président du comité olympique, le cap de ces succès enregistrés mérite d’être maintenu et cela passe par l’ouverture de passerelles de la performance. C’est ainsi que dans le quadriennal 2017-2020, un programme est élaboré et adopté par le comité exécutif et sera décliné en plan d’actions dans un plan stratégique vigoureux et innovant dans les meilleurs délais à la faveur d’une assemblée générale extraordinaire. Au plan de la gestion, un contrat a été signé avec le Cabinet d’Audit « FINAUDIT ».

Avec l’appui de la solidarité olympique, une étude sur la restructuration du comité national olympique et sportif du Mali sera menée et qui va porter sur la relecture du Manuel de procédures administratives, financières et comptables. A noter que ce travail sera réalisé par un expert sénégalais, Djamil Faye. Au nom de l’ensemble du mouvement sportif et olympique malien, le président du comité olympique a tenu à rendre hommage au ministre des sports pour avoir réussi à faire adopter par l’Assemblée Nationale la loi portant sur les activités sportives au Mali après tant de rendez-vous manqués. « Nous prions le Ministre Guindo d’agréer l’expression de notre considération distinguée » a-t-il ajouté.

Aux dires du président Sissoko, cette « loi Housseini Amion Guindo » permet de donner au sport malien la possibilité de se projeter dans un futur d’équilibre, de cohérence et de performance. C’est dans une convivialité coutumière au mouvement olympique que les travaux de l’assemblée générale ordinaire ont pris fin avec une motion de soutien sans faille au président Habib Sissoko et une motion de félicitation aux partenaires et au sponsor officiel Sotelma/Malitel et au sponsor PMU-Mali.

MOTION DE SOUTIEN, lu par le porte-parole des 22 fédérations sportives et la Direction nationale du sport militaire, Balla Diawara, de la fédération malienne de lutte

Nous, fédérations sportives nationales membres du comité national olympique et sportif du Mali(CNOSM), réaffirmons à l’occasion de cette assemblée générale ordinaire notre soutien sans faille au président Habib Sissoko, Président du Comité Olympique par sa clairvoyance, son esprit de justice et d’entraide, par la transparence qui caractérise sa gouvernance, par son respect des principes et valeurs olympiques, le président Habib Sissoko a mis le sport olympique malien sur le chemin du progrès et du succès. Sous l’autorité d’Habib Sissoko, le mouvement olympique à travers le CNO qu’il dirige est aujourd’hui crédible et respecté par les autorités et tous les sports du Mali.

C’est en considération de tout ce qui précède, que nous fédérations sportives du Mali, nous nous inscrivons en faux contre toutes les campagnes médiatiques haineuses basées sur la méchanceté que des individus mal intentionnés ont menées contre lui ces derniers temps. Nous assurons le président Habib Sissoko de notre soutien ferme face aux ennemis du sport malien. Pour le triomphe de l’esprit olympique, pour le progrès des sports, de tous les sports au Mali, pour l’entente et la solidarité au sein du comité national olympique, Président Habib Sissoko nous vous renouvelons notre confiance et notre attachement. Vive le sport, vive le CNO du Mali avec le Président Habib Sissoko.

MOTION DE FELICITATION, lu par Amadou Traoré de la fédération malienne des personnes handicapées

Nous, fédérations sportives membres du comité national olympique et sportif du Mali, nous profitons de cette assemblée générale ordinaire pour adresser nos sincères félicitations et notre profonde gratitude aux partenaires du comité olympique, le sponsor officiel Sotelma/Malitel et le sponsor PMU-Mali pour nous avoir permis d’organiser chaque saison des compétitions sportives à la satisfaction de nos athlètes et du public sportif en général. Vive le sponsoring avec Malitel et PMU-Mali

Sadou Bocoum

Source : La Mutation

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup d'gueule

Rokia Traoré à propos de l’insalubrité à Bamako : « Que chacun nettoie devant sa maison ! »

« Je vis à Bamako, mes enfants vont à l'école à Bamako. La différence entre vous et moi c'est que j'ai de l'ambition pour Bamako, Je m'aime en tant qu'africaine et malienne. Je ne vois pas pourquoi la propreté devrait être exclusivement blanche ou européenne. Nous étions propres avant de rencontrer les blancs je crois.

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

Youssouf Maïga, PDG de l’OPAM

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La Cour de Récré à l'ONU

20 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] «La RCA a besoin de la Communauté internationale»

21 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017