Lundi 25 Septembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mondial 2018 : LA GUINEE REFUSE D’AFFRONTER LA LIBYE EN TUNISIE

Le 4 septembre prochain, la Libye reçoit la Guinée dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2018. Cependant, en raison de la situation sécuritaire qui prévaut chez eux, les Chevaliers de la Méditerranée (surnom de la sélection libyenne, ndlr) ne peuvent toujours pas jouer à domicile. Du coup, la FIFA a programmé le match en Tunisie, mais cette décision est contestée par la Fédération guinéenne de football.

Le Syli national ne souhaite pas jouer au pays des Aigles de Carthage, qui font eux aussi partie du groupe de qualification. « Nous nous empressons de vous exprimer notre étonnement qu’un match qui nous oppose à la Libye soit joué en Tunisie, alors que nous sommes dans le même groupe de qualification que ce pays. On pourrait certainement se tromper mais, nous nous sommes demandés pourquoi la Libye a joué son précédent match contre la Tunisie en Algérie et décide, subitement, de nous recevoir chez notre adversaire commun, la Tunisie car, le lieu pourrait influencer négativement notre résultat », a expliqué la Fédération guinéenne de football dans un courrier adressé à la FIFA. La réponse de l’instance dirigeante du ballon rond est attendue.

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup d'gueule

Rokia Traoré à propos de l’insalubrité à Bamako : « Que chacun nettoie devant sa maison ! »

« Je vis à Bamako, mes enfants vont à l'école à Bamako. La différence entre vous et moi c'est que j'ai de l'ambition pour Bamako, Je m'aime en tant qu'africaine et malienne. Je ne vois pas pourquoi la propreté devrait être exclusivement blanche ou européenne. Nous étions propres avant de rencontrer les blancs je crois.

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

Youssouf Maïga, PDG de l’OPAM

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La Cour de Récré à l'ONU

20 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] «La RCA a besoin de la Communauté internationale»

21 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017