Mercredi 26 Juillet 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Nos expatriés : SAMBA SOW S’ENGAGE AVEC LE DINAMO MOSCOU

En fin de contrat avec Kayserispor (Turquie), l’international malien Samba Sow vient de s’engager avec le Dinamo Moscou, un club de première division russe.

Après son aventure en Turquie où il a évolué, d’abord, avec Karabükspor, avant de rejoindre Kayserispor, en 2015, Samba Sow va donc découvrir le championnat russe où évolue, depuis deux ans, un autre Malien, Moussa Doumbia. Le nouveau club de l’international malien évoluait en 2è division, lors du dernier exercice, mais a accédé à l’élite, il y a quelques semaines, en terminant premier du championnat de D2. Avec son ancien club, Kayserispor, Samba Sow a disputé, cette saison, 33 matches et marqué 2 buts. Quelques heures seulement après l’annonce de son recrutement par le club de Moscou et la traditionnelle visite médicale, l’international malien a rejoint la presse pour participer à une grande conférence de presse organisée dans l’amphithéâtre du club.

«Oui, j’ai entendu parler du Dinamo. C’est un grand club, prisé par de nombreux joueurs exceptionnels, qui représentent de nombreux trophées différents. Je connaissais les histoires du football russe, je connais pas mal de joueurs africains et français qui ont déjà visité votre ligue. Je veux vraiment m’exprimer. Je sais que le Dinamo est un grand club ici, ce fait m’impose une grande responsabilité. Je vais me donner, sans réserve pour atteindre les objectifs du club. Ceci est mon objectif», a déclaré Samba Sow.

Formé à l’US Torcy (France), Samba Sow s’est révélé au grand public, en 2005, en signant au RC Lens, alors pensionnaire de Ligue 2 française.

Le 22 mai 2009, il disputera son premier match officiel avec le groupe professionnel de Lens. L’accession des Lensois en Ligue lui permet de faire sa première apparition en Ligue 1, le 15 août, contre Auxerre. Auteur de quelques bribes de matches, il se révèle, cependant être un bon récupérateur, ce qui lui vaut d’être titularisé le, 19 septembre, contre Lille, dans le derby du Nord. Le 4 décembre, il prolonge son contrat de deux ans, le portant donc jusqu’en juin 2013. Courageux et combatif, Samba Sow perce dans l’effectif lensois et devient la «jeune révélation» de la saison. Lors de la dernière journée du championnat contre le champion de France en titre, Bordeaux, il marque le premier but de sa carrière.

Avec l’Equipe du Mali (EDM), le jeune milieu de terrain a effectué son premier match, le 28 septembre 2008, contre le Bénin, pour le compte des éliminatoires de la CAN 2009. Ce jour, Samba Sow inscrira le deuxième but des Aigles, juste après celui de Yacouba Diarra. La dernière sortie du milieu de terrain avec les Aigles remonte à la phase finale de la CAN au Gabon (janvier 2017). Depuis, Samba Sow n’a plus enfilé le maillot de la sélection nationale et tout le monde espère que le joueur retrouvera, bientôt, l’EDM avec laquelle il a remporté la médaille de bronze, en 2012, au Gabon et en Guinée Equatoriale. En Espagne, le jeune gardien de but Samuel Diarra et Cultural Deportiva Leonesa joueront, la saison prochaine, en D2. Champion de la Segunda B (D3 espagnole), Cultural Deportiva Leonesa a décroché le précieux sésame, en dominant Lorca en finale des play-offs (1-1 et 3-1).

La saison prochaine, Samuel Diarra retrouvera Moussa Diakité «Lucker» et Sidiki Maïga qui évoluent sous les couleurs d’AD Alcorcon, une équipe de D2. 10è du championnat, Cordoue CF de Mohamady Diarra Traoré, le frère-cadet d’Adama Diarra Traoré reste également en D2, alors qu’Elche CF de Lamine Keita «Lerond» est relégué en Segunda B.

Seïbou S. KAMISSOKO

Source : L’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup de gueule

Aliou Boubacar Diallo, à propos de la révision constitutionnelle : « La priorité est la stabilisation du pays et non un référendum »

Il y a quelques jours, j'ai été très étonné d'entendre certains responsables du pays affirmer qu'il n'y avait plus aucune belligérance entre les parties signataires de l'accord de paix, que l'intégrité du territoire national n'était nullement violée et que nous devrions accepter d'aller vers un référendum Constitutionnel.

Lire la suite

Blog

 Réforme Constitutionnelle : « dégonflez tous les biceps, Monsieur le Président ! »

A travers sa lettre ouverte à Ibrahim Boubacar Keïta, l’ancienne première dame du Mali, Pr Adame Ba Konaré, fait une sortie sans concession contre l’entêtement du président de la République à faire passer une constitution qui suscite des dissensions sans précédent au sein de la société malienne.

Lisez le regard de l’historienne !

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Réfugiés économiques... ou de guerre

26 Juillet


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Sénégal: comment s'annoncent les législatives?

26 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2017