Lundi 26 Juin 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Femafoot : Un nouveau torchon brûle

Le Collectif des Clubs et Ligues Majoritaires, a organisé une marche sur le siège de la Fédération Malienne de Football (FEMAFOOT). L’objectif de cette impulsion est d’exiger la démission de Boubacar Baba Diarra, président de la femafoot et de son comité exécutif, le 12 juin 2017.

Après la signature du protocole d’accord par Boubacar Baba Diarra, le 27 avril 2017qui impose présentement à démissionner avec son comité exécutif pour céder la place à un comité transitoire, l’actuel président de la FEMAFOOT a dit son rejet pour l’application des articles du protocole de 27 avril dernier à savoir qu’il restera à la tête de ladite fédération jusqu’au 8 octobre 2017, date de la fin de son mandant.

Dans ce cadre, le collectif des clubs et ligues majoritaires a tenu une conférence le mercredi dernier, 7 juin 2017,  pour étaler les moyens qui peuvent garantir le protocole ratifié par Boubacar sous les yeux des ministres.

Selon Yeli Sissoko, un responsable de CCLM, il faut faire appel sur les articles 52 et 52.1 du statut et règlements de la FEMAFOOT qui portent respectivement sur la démission du comité exécutif  et  en cas de démission du comité exécutif, les affaires seront liquidées par le secrétaire général qui convoquera une assemblée générale extraordinaire dans un délai maximum de (60) jours à partir de la date de démission.

Alors, les responsables du collectif des clubs et ligues majoritaires ont fait savoir qu’ils ne reconnaitront plus Boubacar Baba Diarra comme le président de la fédération malienne du football à partir de ce 12 juin.

En somme, ils ont évoqué que leur acceptation pour signer le protocole d’accord en avril dernier avec M. Diarra a été à cause de l’implication du Chef de l’Etat et du premier ministre dans cette situation. Donc ils leurs demandent de faire revenir Boubacar Baba Diarra à sa signature avant ce 12 juin 2017.

Abdoul Karim Hadji SANGARE

Source: Le Flambeau

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sr Gloria

Urgent :

L'Eglise du Mali est toujours sans nouvelle de la Sr Gloria enlevée à Karangasso depuis le 7 février. Prions pour sa libération.

Pour toute information, prière et supplication de contacter le 92.40.19.80 ou le 65.94.87.58 

Blog

Hawa Dème, à propos du projet de révision constitutionnelle au Mali : « Réviser la Constitution est dangereux, nauséabond et suspect »

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le projet de révision de la constitution du Mali fait débat. Le texte a suscité l'indignation générale. A l'intérieur comme dans la diaspora, la résistance s'organise sur le terrain, mais aussi dans la plume

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Pas la faute de Président-Fondateur

23 Juin


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

23 Juin

© Dépêches du Mali 2012 - 2017