Jeudi 17 Août 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Les Aigles se prononcent sur le match Mali-Gabon de demain

Mamoutou N’Diaye, défenseur : « On ne peut pas jouer le match à l’avance, mais de toutes les façons, on a préparé ce match comme il faut. Que ce soit au Maroc ou à Bamako, on a préparé le match sereinement.

Nous sommes fiers d’être  des Maliens, nous allons nous battre pour le pays de nos parents et défendre ses couleurs. Tout ce qui compte pour nous, c’est de jouer  pour faire plaisir au public malien et faire plaisir à nos familles. Je ne vais pas trop parler du Gabon. Pour moi, le plus important, c’est nous. Nous nous sommes préparés comme il le faut. Tous les joueurs sont prêts physiquement, mentalement et moralement. Je demande au public de sortir massivement pour nous soutenir demain ».

Boubacar Kiki Kouyaté, défenseur central : «On a un seul  but, celui de remporter les trois points face au Gabon demain. Dans notre poule, c’est le Gabon qui apparaît comme un adversaire difficile à manier. Donc,  gagner  contre le Gabon  demain est notre objectif principal. La clé du match pour moi, ce sont  nos ambitions, nos tactiques et suivre les consignes du coach. L’équipe s’est bien préparée  au Maroc  et également à Bamako. L’intégration dans le groupe a été très facile pour moi. J’ai été bien accueilli par mes coéquipiers  et  mes grands frères qui m’ont encouragé. Jouer pour mon pays, c’était mon rêve. Je suis  très content de faire mon baptême du feu contre le Gabon. ».

BakayeDibassy, latéral gauche : « Je suis très fier de porter pour la première fois, le maillot de l’équipe nationale du Mali. C’est une opportunité  et une fierté pour moi de jouer pour le Mali et connaître le pays de mes parents qui viennent de Sadiola dans la région de Kayes.L’objectif pour nous, c’est de gagner face au Gabon qui est une très bonne équipe. L’ambiance est parfaite au sein de l’équipe. L’intégration dans le groupe a été parfaite pour moi. Tout le monde m’a accepté. L’important, c’est maintenant sur le terrain ».

Rassemblés par A.T

Source: Tjikan

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup de gueule

Propos mémorables

« Une révision constitutionnelle ne vaut que par une adhésion populaire et consciente ». C’est par cette phrase vertueuse et oh combien sage, prononcée le 20 novembre 2001, que l’ancien président Alpha Oumar Konaré, renonçait au Referendum constitutionnel de 2002. Puisse cet esprit inspirer dans un contexte actuel bien plus tendu.   

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

La Parole aux miniers de Foroko

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Modification par référendum de la Constitution (rediffusion)

16 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Coulées de boue en Sierra Leone : plus de 300 morts et 2 000 personnes sans abri

16 Août

© Dépêches du Mali 2012 - 2017