Dimanche 22 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Les Aigles se prononcent sur le match Mali-Gabon de demain

Mamoutou N’Diaye, défenseur : « On ne peut pas jouer le match à l’avance, mais de toutes les façons, on a préparé ce match comme il faut. Que ce soit au Maroc ou à Bamako, on a préparé le match sereinement.

Nous sommes fiers d’être  des Maliens, nous allons nous battre pour le pays de nos parents et défendre ses couleurs. Tout ce qui compte pour nous, c’est de jouer  pour faire plaisir au public malien et faire plaisir à nos familles. Je ne vais pas trop parler du Gabon. Pour moi, le plus important, c’est nous. Nous nous sommes préparés comme il le faut. Tous les joueurs sont prêts physiquement, mentalement et moralement. Je demande au public de sortir massivement pour nous soutenir demain ».

Boubacar Kiki Kouyaté, défenseur central : «On a un seul  but, celui de remporter les trois points face au Gabon demain. Dans notre poule, c’est le Gabon qui apparaît comme un adversaire difficile à manier. Donc,  gagner  contre le Gabon  demain est notre objectif principal. La clé du match pour moi, ce sont  nos ambitions, nos tactiques et suivre les consignes du coach. L’équipe s’est bien préparée  au Maroc  et également à Bamako. L’intégration dans le groupe a été très facile pour moi. J’ai été bien accueilli par mes coéquipiers  et  mes grands frères qui m’ont encouragé. Jouer pour mon pays, c’était mon rêve. Je suis  très content de faire mon baptême du feu contre le Gabon. ».

BakayeDibassy, latéral gauche : « Je suis très fier de porter pour la première fois, le maillot de l’équipe nationale du Mali. C’est une opportunité  et une fierté pour moi de jouer pour le Mali et connaître le pays de mes parents qui viennent de Sadiola dans la région de Kayes.L’objectif pour nous, c’est de gagner face au Gabon qui est une très bonne équipe. L’ambiance est parfaite au sein de l’équipe. L’intégration dans le groupe a été parfaite pour moi. Tout le monde m’a accepté. L’important, c’est maintenant sur le terrain ».

Rassemblés par A.T

Source: Tjikan

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

V comme faire le vide

20 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

20 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018