Lundi 23 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Aigles : Yacouba Sylla, capitaine des Aigles hausse le ton

Yacouba Sylla, milieu de terrain et capitaine des Aigles du Mali, monte au créneau pour dénoncer les mauvaises conditions de travail et d’hébergement de ses coéquipiers.

Le Mali continue de se débattre avec des conditions de préparation délicates. « Il se passe des choses que nous déplorons. Les mêmes histoires d’équipements refont surface, a lâché Yacouba Sylla, interrogé par Foot-Mali. Depuis notre arrivée au Maroc, on n’a pas reçu les équipements qu’il faut. On se contente du strict minimum ici pour s’entraîner. Même pour avoir ce minimum, il a fallu l’implication du coach. Par exemple, on n’a que deux polos qui ne sont pas du sponsor officiel mais qui semblent plutôt achetés au marché. »

Le milieu défensif n’en reste pas là, et pointe du doigt les conditions d’hébergement qui attendent les Aigles. Actuellement en stage à Casablanca, les Aigles doivent regagner leur habituel QG de Kabala pour la dernière phase de la préparation du match face au Gabon, ce week-end en éliminatoires de la CAN 2019. « Kabala est délabré. Son état actuel n’est pas digne d’un cadre idéal de regroupement pour préparer un match aussi important », déplore le Montpelliérain. « On ne demande pas un hôtel 5 étoiles mais qu’on nous respecte quand même. Quand on voit qu’on quitte nos vacances pour venir jouer en sélection en ce mois de Ramadan c’est que nous avons l’amour de ce pays. De ce fait qu’on nous mette dans des conditions idéales de préparation. A notre retour à Bamako il va falloir qu’on trouve un autre endroit sinon on ne sera pas logés à Kabala.

Source: football365

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La société civile

23 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Sénégal: la révision du code électoral fait polémique

23 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018