Dimanche 22 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

CAN 2019 : LES AIGLES SE PRÉPARENT A CASABLANCA

La sélection nationale est à Casablanca depuis dimanche. Le technicien français, Alain Giresse et ses hommes préparent la première journée des éliminatoires de la CAN, Cameroun 2019. Les Aigles affronteront le Gabon, le 10 juin, au stade du 26 Mars.

Selon nos informations, 12 joueurs ont participé à la première séance d’entraînement, hier matin et dans l’après midi au centre de Casablanca. Retenus par leurs clubs qui disputaient les barrages en France, le gardien Oumar Sissoko (US Orléans), le défenseur Mahamadou N’Diaye (Troyes) et l’attaquant Adama Niane (Troyes) ont pris du retard.

Les 3 joueurs rejoindront le groupe aujourd’hui. Les manches retour des barrages se sont disputées dimanche. Troyes a obtenu le nul (0-0) sur le terrain de Lorient et monte en L1 grâce à sa victoire (2-1) au match aller. L’US Orléans et le gardien Oumar Sissoko jouaient leur survie en deuxième Division.

Vainqueur du Paris FC (1-0) en barrage retour, ils ont préservé leur place en Ligue 2, puisque l’équipe s’était déjà imposée 1-0 à l’aller. Moussa Doumbia (Arsenal Tula, Russie) est également en retard et n’a pas encore rejoint ses camarades au Maroc.

Pour cause de coupe CAF, les deux joueurs du TP Mazembé, Salif Coulibaly et Adama Traoré ne pourront, malheureusement, pas participé au stage, puisque les Corbeaux affrontent les Sud Africains de Supersport United d’Afrique, dimanche pour le compte de la 3è journée de la phase de poules de la C2.

Nos sources indiquent que Mamoutou N’Diaye (RS Antwerp, Belgique), Kalifa Coulibaly (La Gantoise, Belgique) et Adama Traoré du Rio Ave, seront également absents au stage marocain. Un vrai casse-tête pour le sélectionneur national, Alain Giresse.

Ladji M. DIABY

Source : L’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

V comme faire le vide

20 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

20 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018