Vendredi 20 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Crise du football malien: Une marche prévue ce jeudi pour soutenir le bureau de la Femafoot dissout par le ministre Guindo

Ce jeudi 20 avril 2017, une marche est prévue à Bamako pour soutenir le Comité exécutif de la Fédération malienne de football (Femafoot) qui a été dissout par le ministre du sport. Les marcheurs parcourront le trajet qui sépare la Bourse du Travail à la primature.

La marche, selon Youssouf Sangaré, membre de la commission d’organisation, est organisée par le collectif de treize clubs de la ligue 1, des clubs de deuxième division, des centres de formations de football, des clubs féminins, de cinq ligues de football, et une armada des supporters de tous ces clubs. « Nous avons programmé cette marche, car la situation de crise que nous vivons, a trop duré », déclare Youssou Sangaré.

Notre objectif, a-t-il dit, est de « revenir à la légalité », c'est-à-dire, que les enfants jouent au ballon. Nous avons déposé la demande de marche auprès de la mairie de la Commune III du district de Bamako. « Et au moment où je vous parle (mercredi 19 avril à 14h 32 mn), nous n’avons pas été contactés pour nous dire qu’elle est annulée», souligne Youssouf Sangaré.

Source : Le Républicain

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Candidat sans casier

19 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Appels sur l'Actualité à Bouaké

19 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018