Lundi 23 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

CAN U17 / Gabon 2017: La participation du Mali menacée

Le Mali sur la voie de la disqualification de la phase finale de la CAN U17, Gabon 2017. Avoir avoir obtenu son ticket sur le terrain, les Aiglonnets pourront être privés de la compétition en raison de la suspension du pays par la FIFA depuis le mois dernier.

Suite à l’imbroglio entre le ministère des Sports et la Femafoot (fédération malienne de football), la FIFA a décidé de suspendre le pays pour « ingérence politique ». Et la CAF de brandir une menace ce mardi. « Nous vons informons que si la suspension n’est pas levée jusqu’au 30 avril 2017, l’équipe nationale U17 du Mali ne sera pas autorisée à prendre part à la 12è édition de la CAN U17 Total, Gabon 2017« , peut-on lire dans un courrier.

C’est donc l’Ethiopie (dernière équipe éliminée par les Aiglonnets) qui prendrait la place du Mali dans le groupe B avec la Tanzanie, l’Angola et le Niger. L’autre groupe est composé du Gabon, de la Guinée, du Cameroun et du Ghana.

ar Steven LAVON

Source: Africa Top Sports

Commentez avec facebook

Commentaires   

0 #1 Mitchel 15-05-2017 21:40
Hi, Neat post. There's a problem with your web
site in internet explorer, may test this? IE still is the marketplace leader and a big element of other
people will omit your wonderful writing due to this problem.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La société civile

23 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Sénégal: la révision du code électoral fait polémique

23 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018