Mercredi 23 Août 2017
Prévention de exode rural

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

La Fifa suspend la Fédération malienne pour ingérence politique

La Fifa a suspendu la Fédération malienne de football (Femafoot), estimant que le pouvoir politique a fait preuve d’ingérence en limogeant ses dirigeants le 8 mars, selon un communiqué de la Fédération internationale jeudi.

"La Fifa a été mise au courant des décisions du Ministre des Sports qui dissolvent le Comité Exécutif de la Femafoot (...) Dans ces circonstances, le Bureau du Conseil a décidé de suspendre la Femafoot avec effet immédiat" indique le communiqué dont l’AFP a eu copie.

"Par conséquent, la Femafoot perd tous ses droits de membre (...) Cela signifie aussi qu’aucune des équipes représentatives et aucun des clubs affiliés de la Femafoot ne sont désormais plus en droit de prendre part aux compétitions internationales", précise le communiqué.

Cette décision implique également "que la Femafoot et ses membres ne peuvent plus bénéficier des programmes de développement de la Fifa ou de la CAF, la suspension ne sera levée que lorsque les décisions ministérielles auront été annulées et que le comité exécutif de la Femafoot aura été réinstallé" conclut le communiqué.

Le ministère des Sports du Mali avait justifié "la dissolution du comité exécutif de la Femafoot dirigé par le général de police Boubacar Baba Diarra", en raison de "la persistance de la crise au sein du football".

La Fifa pour sa part avait déjà rappelé que "La décision ministérielle allait à l’encontre" de l’indépendance des associations membres et demandé son annulation.

Les autorités politiques ont cependant maintenu la sanction, le conseiller juridique du département des sports, Amadou Diarra Yalcouyé, avait précisé lors d’un point presse que "la Fifa ne peut obliger le gouvernement à revenir sur sa décision".

Source : AFP

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup de gueule

IBK retire son projet malicieux et impopulaire : « Je l’ai fait, parce que… on ne saurait en rajouter aux périls existants… »

Lisez le discours à la nation du président de la République IBK au soir du 18 août, alors que la plateforme « An tè A Bana » prévoyait samedi une nouvelle descente dans les rues de Bamako. 

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

La Parole aux miniers de Foroko

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Sanctions ciblées contre PF (rediffusion)

22 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Manifestations de l’opposition réprimées au Togo

22 Août

© Dépêches du Mali 2012 - 2017