Vendredi 21 Juillet 2017
Journée porte ouverte Binthily

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mali: les dirigeants de la Fédération de football limogés, la Fifa proteste

Le limogeage de dirigeants de la Fédération malienne de football (Femafoot), décidé par le ministère des Sports, a provoqué la protestation de la Fifa, qui a dénoncé jeudi l'"ingérance" des autorités politiques dans le sportif.

"La décision ministérielle du (mercredi) 8 mars va à l'encontre" de l'indépendance des associations membres, rappelle un communiqué de l'instance mondiale, dont l'AFP a eu copie, qui menace de sanctions: "Au cas où la décision ne serait pas annulée à la date de vendredi 10 mars, le cas serait automatiquement soumis au bureau du Conseil de la Fifa pour considération."

La Fifa a déjà suspendu des fédérations à cause de l'ingérence gouvernementale dans les affaires sportives, comme le Koweït, toujours bannie.

Un communiqué du ministère des Sports du Mali rendu public jeudi a officialisé "la dissolution du Comité exécutif de la Femafoot dirigé par le général de police Boubacar Baba Diarra", en raison de "la persistance de la crise au sein du football".

Il créé un nouveau comité qui "aura pour mandat de réunifier la famille du football, d'organiser une assemblée générale élective, de professionnaliser le championnat national et de se pencher sur les problèmes d'encadrement des équipes nationales", selon le texte.

Le Mali a été éliminé dès la phase des groupes de la CAN-2017 en janvier.

Source : AFP 10/03/17

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup de gueule

Aliou Boubacar Diallo, à propos de la révision constitutionnelle : « La priorité est la stabilisation du pays et non un référendum »

Il y a quelques jours, j'ai été très étonné d'entendre certains responsables du pays affirmer qu'il n'y avait plus aucune belligérance entre les parties signataires de l'accord de paix, que l'intégrité du territoire national n'était nullement violée et que nous devrions accepter d'aller vers un référendum Constitutionnel.

Lire la suite

Blog

 Réforme Constitutionnelle : « dégonflez tous les biceps, Monsieur le Président ! »

A travers sa lettre ouverte à Ibrahim Boubacar Keïta, l’ancienne première dame du Mali, Pr Adame Ba Konaré, fait une sortie sans concession contre l’entêtement du président de la République à faire passer une constitution qui suscite des dissensions sans précédent au sein de la société malienne.

Lisez le regard de l’historienne !

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Diplômés pistonnés (Rediffusion)

20 Juillet


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La santé des chefs d'Etat: un secret médical?

20 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2017