Vendredi 20 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

CAN U20 : LES AIGLONS BLOQUES EN ZAMBIE PENDANT 48H

Le sélectionneur national, Baye Ba et les Aiglons n’ont toujours pas regagné Bamako. Les raisons : parce que la délégation malienne a été bloquée en Zambie pendant 48h à cause d’un problème d’avion.

Après son élimination au premier tour, l’équipe malienne devait quitter la Zambie 48h plus tard, conformément au règlement de la Confédération africaine de football (CAF).

Mais dans la délégation malienne, personne n’avait prévu une élimination prématurée des Aiglons et il fallait obligatoirement  changer la date des billets pour permettre à notre pays de quitter avant la date initiale, c’est-à-dire le 14 mars après la finale. C’est ce qui a retardé le départ des Aiglons de la Zambie, mais finalement la délégation a pris son avion hier mercredi aux environs de 15h locales (11h GMT).

Selon nos informations, la délégation fera deux jours d’escale à Addis-Abeba, avant de regagner Bamako demain vendredi. La même source précise que les deux jours supplémentaires passés par les Aiglons en Zambie après leur élimination ont été pris en charge par le ministère des Sports du Mali, la Confédération africaine de football (CAF) et la Fédération zambienne de football. «La Fédération malienne de football (FEMAFOOT) a écrit à la Fédération zambienne de football pour la prise en charge de la sélection nationale junior et la partie zambienne a répondu favorablement», précisera un membre de la délégation malienne qui a requis l’anonymat.

Envoyés spéciaux

B. THIERO

H. KOUYATE

Source : L’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Candidat sans casier

19 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Appels sur l'Actualité à Bouaké

19 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018