Onze Créateurs : MAMOUTOU KANE, «JE SUIS FIER DE MES JOUEURS ET DE CE PREMIER TITRE DE MA CARRIèRE»

Publié le 05 août
Source : L'Essor

L’Essor : Est-ce que vous pensiez sincèrement que les Onze Créateurs étaient capables de battre le Djoliba en finale ? Mamoutou Kané : Dès le début de cette coupe du Mali, notre objectif était d’aller le plus loin possible dans la compétition.

Sur un match, on savait que l’équipe était capable de battre n’importe quel adversaire. Alors quand on a éliminé le Stade malien en demi-finale, on s’est dit pourquoi pas le trophée ? Nous avons bien préparé la finale en évitant surtout de mettre la pression sur les joueurs. Ils se sont préparés dans la plus grande sérénité et personnellement, j’étais optimiste pour la finale. Sur l’ensemble de notre prestation, je pense qu’on mérite notre victoire. En tant qu’entraîneur, je suis fier de mes joueurs et de ce premier titre de ma carrière. L’Essor : Selon vous quelle a été la clé de cette finale face aux Rouges qui étaient donnés favoris par tout le monde ? Mamoutou Kané : Pour moi, c’est d’abord la combativité de mes joueurs. Ils se sont battus de la première à la dernière minute. Certes, il y a eu des moments de flottement, mais jamais l’équipe ne s’est relâchée et jamais, elle n’a perdu confiance en elle-même. Je dois aussi dire que les joueurs ont respecté les consignes à la lettre et ont fait montre d’une solidarité sans faille sur le terrain. Une fois encore, je leur rend hommage pour leur prestation face au Djoliba qui, faut-il le rappeler, est recordman de la compétition (les Rouges ont remporté 19 trophées de Dame coupe, ndlr). L’Essor : Quel est vôtre avenir avec les Onze Créateurs ? Mamoutou Kané : Mon souhait est de continuer l’aventure avec le groupe, mais comme vous le savez, en football, les choses vont souvent vite. La victoire en coupe du Mali peut tout changer, mais en toute sincérité, je ne me vois pas quitter cette équipe de si tôt. Je me sens bien ici et n’oubliez pas que nous participerons à la coupe de la Confédération l’année prochaine. Je compte relever ce challenge avec le groupe. Pour le moment donc, mon avenir se trouve ici. Interview réalisée par Amadou TOLO

Source : L’Essor du 5/08/2014

Commentez avec facebook