Jeudi 25 Février 2021
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Onze Créateurs : MAMOUTOU KANE, «JE SUIS FIER DE MES JOUEURS ET DE CE PREMIER TITRE DE MA CARRIèRE»

L’Essor : Est-ce que vous pensiez sincèrement que les Onze Créateurs étaient capables de battre le Djoliba en finale ? Mamoutou Kané : Dès le début de cette coupe du Mali, notre objectif était d’aller le plus loin possible dans la compétition.

Sur un match, on savait que l’équipe était capable de battre n’importe quel adversaire. Alors quand on a éliminé le Stade malien en demi-finale, on s’est dit pourquoi pas le trophée ? Nous avons bien préparé la finale en évitant surtout de mettre la pression sur les joueurs. Ils se sont préparés dans la plus grande sérénité et personnellement, j’étais optimiste pour la finale. Sur l’ensemble de notre prestation, je pense qu’on mérite notre victoire. En tant qu’entraîneur, je suis fier de mes joueurs et de ce premier titre de ma carrière. L’Essor : Selon vous quelle a été la clé de cette finale face aux Rouges qui étaient donnés favoris par tout le monde ? Mamoutou Kané : Pour moi, c’est d’abord la combativité de mes joueurs. Ils se sont battus de la première à la dernière minute. Certes, il y a eu des moments de flottement, mais jamais l’équipe ne s’est relâchée et jamais, elle n’a perdu confiance en elle-même. Je dois aussi dire que les joueurs ont respecté les consignes à la lettre et ont fait montre d’une solidarité sans faille sur le terrain. Une fois encore, je leur rend hommage pour leur prestation face au Djoliba qui, faut-il le rappeler, est recordman de la compétition (les Rouges ont remporté 19 trophées de Dame coupe, ndlr). L’Essor : Quel est vôtre avenir avec les Onze Créateurs ? Mamoutou Kané : Mon souhait est de continuer l’aventure avec le groupe, mais comme vous le savez, en football, les choses vont souvent vite. La victoire en coupe du Mali peut tout changer, mais en toute sincérité, je ne me vois pas quitter cette équipe de si tôt. Je me sens bien ici et n’oubliez pas que nous participerons à la coupe de la Confédération l’année prochaine. Je compte relever ce challenge avec le groupe. Pour le moment donc, mon avenir se trouve ici. Interview réalisée par Amadou TOLO

Source : L’Essor du 5/08/2014

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

APPEL A CANDIDATURES « Prix Oumar Diallo » pour les jeunes journalistes 5e édition

Radio, presse écrite et en ligne
Termes de référence du concours – Modalités générales

Lire la suite

Blog

 

Prévention et répression de l’enrichissement illicite au Mali : « La Loi N°2014-065 est une chance à saisir »

Pour Me Alifa Habib Koné, Avocat à la Cour et Auditeur, la Loi N°2014-065 portant Prévention et répression de l’enrichissement illicite au Mali est plus que jamais la panacée pour enrayer la lancinante spirale des biens mal acquis et le détournement subtil des biens du contribuable 

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Appelle-nous et donne ton point de vue sur une question d’actualité (politique, économique, culturelle, religieuse, etc.). Pas de sujets tabous : arguments, contre arguments ! Dis-nous tout !

12 Février


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

 Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit M. Sidiki Kouyaté,  pour parler du départ des français au Mali

26 Janvier

© Dépêches du Mali 2012 - 2021