Coupe du Mali féminine : CHAUDES RETROUVAILLES EN PERSPECTIVE ENTRE L’AS MANDE ET LE REAL

Publié le 31 juillet
Source : L'Essor

Avant la confrontation entre les Onze Créateurs et le Djoliba, l’honneur reviendra aux Dames d’ouvrir le bal de cette journée footballistique avec la finale de la 3è édition de la coupe du Mali qui opposera le Réal et l’AS Mandé à partir de 14h.

Ce sera le remake de la 2è édition remportée 3-1 l’année par les Mandékas. Cette 3è édition est placée sous le signe de la paix et de la réconciliation nationale et coïncide, il convient de le souligner, avec la finale des hommes. C’est dire que pour la première de l’histoire du football féminin, le trophée de Dame coupe sera remis par le président de la République, tout un symbol. Si les pensionnaires de Djicoroni-Para ont validé leur ticket pour la finale en dominant l’USFAS par la plus petite des marges (1-0), les Mandékas ont donné une véritable leçon de football aux Tigresses de Bougouni battues par le score sans appel de 11-0. Pour la petite anecdote les joueuses de la capitale du Banimonotié ont gagné sur tapis vert leur match des quarts de finale contre les Lionnes d’Hamdallaye après avoir perdu 6-0 sur le terrain. Pour le Réal, cette finale sera placée sous le signe de la revanche, alors que l’AS Mandé aura à cœur de renouveler son bail et de devenir la première formation à remporter le prestigieux trophée deux fois d’affilée (la première édition a été remportée 1-0 par l’USFAS face aux Super Lionnes). La capitaine Diaty N’Diaye et ses coéquipières sont déterminées à garder le trophée, tout comme leur coach, Modibo Diallo qui ne cache pas son optimisme. «Je suis très content pour mes joueuses qui ont tout donné pour être à ce niveau de la compétition, souligne le technicien. On connaît très bien l’équipe adverse, mais on fera tout pour faire une très belle prestation. Les filles ont bien préparé la rencontre, elles sont prêtes». Dans le camp adverse également le coach Oumar Guindo assure que son équipe est prête pour le grand rendez-vous et affiche sa confiance pour cette deuxième finale. «Nous avons préparé la rencontre avec le plus grand sérieux, dit-il. L’année dernière, nos attaquantes ont manqué de concentration. Nous savons que l’AS Mandé est une équipe très offensive qui joue vite quand elle a le ballon, mais je pense qu’on va gérer la finale. En tout cas, notre objectif est la victoire finale et les joueuses sont prêtes physiquement et mentalement, pour moi c’est l’essentiel», conclura Oumar Guindo. Le message du technicien de Djicoroni-Para est donc clair : prendre sa revanche sur les Mandékas et devenir la troisième équipe à inscrire son nom au palmarès du trophée après l’USFAS et…l’AS Mandé.

Djènèba BAGAYOKO

Aujourd’hui au stade Modibo Keïta

14h : Réal-AS Mandé

Source : L’Essor du 31/07/2014

Commentez avec facebook