Finale du Mondial Brésil 2014 : L’Argentine à la conquête de son 3e trophée, l’Allemagne de son 4e titre

Publié le 11 juillet
Source : Dépêches du Mali

La Coupe du monde 2014 a entamé son dernier virage avec l’affiche de la grande finale qui opposera ce dimanche 13 juillet l’équipe d’Argentine à la Mannschaft. La petite finale, elle, mettra aux prises les Pays-Bas et le pays organisateur.

C’est fait ! L’Argentine de Lionel Messi défiera l’Allemagne à la finale de Brésil 2014. Si les Allemands ont arraché leur ticket pour la finale dans la plus grande efficacité en écrasant le Brésil (7-1), ce ne fut pas le cas de l’Argentine qui a longuement résisté aux redoutables pénétrations d’Arjen Robben et de ses coéquipiers. C’est au détour de la fatidique séance des tirs au but que Messi et les siens l’ont emporté (4-2) devant les Pays-Bas.

Les deux matchs s’annonçaient palpitants, même si le Brésil devait jouer sans ses éléments phares : Neymar forfait pour cause de blessure, et Tiago Silva frappé par un cumul de cartons. Au final, ce sont l’Allemagne et l’Argentine qui ont tiré leur épingle du jeu. Et c’est l’emblématique stade du Maracana qui abritera cet événement mondial.

Les demi-finales n’ont pas livré le jeu de très haut niveau auquel s’attendaient les observateurs. Les deux derniers matchs de la compétition seront-ils plus riches en émotions ?

Le bal de deux grands

L’Allemagne autant que l’Argentine sont de grandes nations de football. La Mannschaft, qui a un palmarès plus prestigieux dans le football mondial, va disputer sa neuvième finale en Coupe du monde ce dimanche. Elle a déjà remporté le trophée trois fois dans son histoire : en 1954, en 1974 et en 1990. La sélection allemande entend ainsi rejoindre l’Italie qui compte quatre titres, après le Brésil qui détient le record mondial avec cinq trophées de Coupe du monde.

Il faut noter que l’Argentine a remporté le trophée mondial dans les années 1978 et 1986. Elle entend laver l’affront de 1990 où l’Allemagne l’avait battue (1-0) sur un penalty.

L’Argentine s’est ainsi qualifiée pour sa cinquième finale en Coupe du monde. Elle court vers son troisième titre de champion mondial.

Quand le Brésil rate son sixième trophée

Le naufrage du bateau brésilien au Mondial continue de faire l’objet des débats. La Seleçao s’est vue laminée (7-1) par l’indécrottable sélection allemande managée par Joachim Löw. Dotée de l’équipe la plus homogène et la plus expérimentée, l’Allemagne n’a pas fait de cadeau à son redoutable adversaire.

Le Brésil, que beaucoup souhaiteraient voir brandir une énième fois la coupe, est passé à côté de son trophée. Que d’efforts et d’énergie déployés, autant du côté des autorités que de la population, par un Brésil qui ne jurait que par son sixième trophée ! Le détenteur du record du Mondial comptait consolider sa position sur l’échiquier du football. Pourra-t-il, tout de même, sauver l’honneur en remportant la petite finale ? Les poulains de Luiz Felipe Scolari ont l’avantage de pouvoir bien récupérer physiquement avant le jour J, contrairement à leurs adversaires néerlandais, qui ont dû se battre pendant cent vingt minutes ce mercredi face à l’Argentine. Il y va de la réputation de la sélection brésilienne, critiquée avec virulence eu égard à sa piètre prestation dans ce Mondial.

Par David Dembélé

depechesdumali.com

Commentez avec facebook