Dimanche 24 Janvier 2021
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Kingui Social, le réseau social entièrement pensé au Mali

Arrivé au Mali en mars 2010 pour développer un site de vente en ligne, le Franco-malien Amadou Diawara est aujourd’hui à la tête d’une société de solution informatique aux entreprises.

Fondateur du Centre de recherche technologique et d’industrie créative, il a lancé ce mardi 29 décembre un nouveau réseau social, Kingui Social, entièrement pensé au Mali.

De notre correspondant à Bamako, Kaourou Magassa

Derrière son bureau, Amadou Diawara pianote sur son ordinateur. La crise économique liée au Covid-19 a ralenti son activité d’ingénierie informatique. Aujourd’hui, il tente de rebondir en se diversifiant.

« On n’avait pas grand-chose à faire. Donc on s’est dit : “Ben, tiens, on va se mettre tous à développer.” C’est pourquoi avec mon équipe, on s’est mis à développer des modules à ne pas en finir. On le faisait déjà pour nos clients, mais puisqu’il n’y avait pas de clients, il fallait qu’on travaille avec notre communauté sur ce qu’on peut donner aujourd’hui qui va aider la société », explique-t-il.

Fusionner plusieurs outils

En quelques mois, l’idée d’un réseau social dont les Maliens sont friands se précise. Au rez-de-chaussée de l’entreprise, les développeurs planchent sur des lignes de codes. C’est là ou Kingui Social a pris forme.

« C’est un peu les mêmes fonctionnalités que Facebook, Twitter, Linkedin. Mais nous, ce qu’on a de plus, on a notre plateforme de visio-conférence qui aujourd’hui n’est pas limitée par le temps, qui n’est pas limitée par le nombre d’utilisateurs. C’est-à-dire qu’il y a 2000 personnes qui peuvent se connecter et faire une conférence dessus », poursuit-il.

L’innovation de ce nouveau réseau social consiste à fusionner plusieurs outils déjà existants en vue de favoriser le développement de projet des utilisateurs. La plateforme permet, entre autres, d’acheter et vendre des produits ou de faire des levées de fonds pour financer des projets à impact social.

Mais dans un monde de la tech dominé par les géants américains et chinois, le plus grand défi de cette plateforme sera celui du nombre. Deux jours après le lancement du réseau, 2000 personnes se sont inscrites sur Kingui Social selon les chiffres de l’entreprise.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

 

Prévention et répression de l’enrichissement illicite au Mali : « La Loi N°2014-065 est une chance à saisir »

Pour Me Alifa Habib Koné, Avocat à la Cour et Auditeur, la Loi N°2014-065 portant Prévention et répression de l’enrichissement illicite au Mali est plus que jamais la panacée pour enrayer la lancinante spirale des biens mal acquis et le détournement subtil des biens du contribuable 

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Carte Nina : les nouvelles mesures concernant l’obtention des fiches individuelles sont-elles efficaces ?

19 Janvier


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit le Président du Front d'Actions pour la Région de Kayes (FARK) Mamedy Dioula Dramé

19 Janvier

© Dépêches du Mali 2012 - 2021