Mardi 29 Septembre 2020
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Lutte contre le Covid-19 : Le Mali affiche un taux de guérison de 42%

Il est admis par tous que l’information et la sensibilisation de la population dans la lutte contre le Covid-19 sont capitales pour éviter de basculer dans une situation anxiogène continue.

Le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé, en est tellement convaincu qu’il a tenu, hier, un point de presse sur la question dans les locaux de son département.

Dans son exposé liminaire, le ministre de la Santé et des Affaires sociales a rendu un hommage appuyé aux agents de santé qui se battent en première ligne pour sauver des vies. Selon lui, le coronavirus est une pandémie vicieuse qu’il n’a jamais rencontrée en tant qu’acteur de la lutte contre les épidémies. Le fléau a provoqué l’arrêt de l’économie mondiale, la perte des emplois et la chute de la croissance économique à l’échelle planétaire.

Le conférencier a également rappelé les efforts fournis par le gouvernement depuis l’apparition du coronavirus dans notre pays. Il cite en exemple, la mise en place du comité scientifique, la rencontre avec les ministres de la Cedeao pour trouver des stratégies de lutte communes contre le coronavirus. D’autre part, le gouvernement a pris deux mesures à savoir : la mobilisation de 6,3 milliards de Fcfa et l’ouverture d’une ligne de crédit de 500 milliards pour faire face aux conséquences sociales et économiques de la maladie dans notre pays.

En outre, de nouvelles stratégies nouvelles ont été mises en place, notamment le programme « Un Malien, un masque »., annoncé par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta. Selon le chef du département en charge de la Santé, il n’y a pas lieu de paniquer par rapport à l’évolution actuelle de la situation du Covid-19 dans notre pays. À en croire ses explications, notre pays enregistre un taux de guérison d’environ 42% contre 33% en Afrique.

Le Mali représente 1% de la pandémie africaine. Quant au taux de létalité, il est de 3% chez nous pendant que l’Afrique est autour de 4%. Michel Hamala Sidibé a souligné que son département a incité l’implication des structures, notamment l’hôpital Golden Life et la clinique Pasteur, mais aussi la mise en place d’une coordination étroite avec les services publics.

Pour ce qui concerne la gestion des stocks, a t-il ajouté, un comité a été mis en place dont les missions portent, entre autres, sur la distribution des bavettes dans la transparence. Le conférencier a aussi insisté sur les mesures à prendre pour mobiliser les mairies, les chefs de quartier afin que la population soit bien informée et que les personnes âgées soient mieux protégées.

Le ministre Sidibé a souligné la nécessité dans le futur de renforcer les mesures pour mieux contenir l’épidémie à Bamako sans passer par le confinement de la capitale.

Il justifiera que la quasi-totalité des Bamakois vivent dans l’informel. À ce propos, le port du masque et le respect des gestes barrières sont des exigences. Il a aussi partagé la situation épidémiologique de la pandémie du coronavirus dans notre pays.

Mohamed D.

DIAWARA

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Dépêches du Mali

Blog

Édito : IBK, une ambition manquée pour le Mali ?

Quelle action imprimer désormais à la marche de l'État ?

Le Mali, en pièces détachées, les positions se cristallisent, la gouvernance orageuse et le peuple meurtri. L'urgence, c'est de sauver la patrie en danger. Tout le reste n'est que littérature. 

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Appelle-nous et donne ton point de vue sur une question d’actualité (politique, économique, culturelle, religieuse, etc.). Pas de sujets tabous : arguments, contre arguments ! Dis-nous tout !

28 Septembre


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit Monsieur Tahirou Bah, membre du mouvement Espoir Mali Koura.

15 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2020