Samedi 23 Janvier 2021
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Coronavirus : Vingt cas confirmés

Jusqu’à hier dimanche, le nombre de malades du Covid-19 dans notre pays était de vingt et la grande majorité se trouve à Bamako. La Région de Kayes constitue le deuxième foyer.

Le ministère de la Santé et des Affaires sociales a précisé que toutes les personnes infectées sont actuellement prises en charge dans les centres de soins. Il faut signaler que notre pays a malheureusement enregistré une première victime liée au coronavirus. Le département en charge de la Santé et des affaires sociales a affirmé qu’il s’agissait d’un homme de 71 ans, dont le décès a été constaté à l’arrivée au Centre de santé de référence (Csref) de la Commune VI, le 26 mars dernier, après un séjour médical en France. Le résultat du prélèvement post-mortem s’est révélé positif au Covid-19, deux jours plus tard. Les personnes entrées en contact avec le défunt ont été mises en auto-isolement et sous surveillance médicale.

Le coordinateur national de la lutte contre le coronavirus, Pr Akory Ag Iknane, a indiqué que 32 prélèvements sont en train d’être analysés. Il a aussi précisé que les recherches sont en cours pour retrouver toutes les personnes qui étaient en contact des personnes malades. En outre, Pr Akory a invité la population à rester sereine, mais surtout à respecter les mesures de prévention.

Vendredi lors d’une conférence de presse, le conseiller technique au ministère de la Santé et des Affaires sociales, Dr Moussa Diawara, a donné des explications utiles sur le fonds consacré à la lutte contre cette pandémie dans notre pays. À ce propos, il a précisé que ce n’est pas un budget additionnel mais qu’on a juste procédé à un réaménagement à l’intérieur du budget du département en charge de la Santé, notamment sur une seule ligne éligible. Ceci pour permettre de faire face à toutes activités liées à la lutte contre la pandémie, a-t-il déclaré. Et Moussa Diawara d’ajouter que d’autres départements ministériels et les partenaires techniques et financiers accompagneront cette lutte. «Les 6,3 milliards de Fcfa seront exécutés conformément aux procédures du budget de l’État», a-t-il conclu.

Fatoumata NAPHO

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

 

Prévention et répression de l’enrichissement illicite au Mali : « La Loi N°2014-065 est une chance à saisir »

Pour Me Alifa Habib Koné, Avocat à la Cour et Auditeur, la Loi N°2014-065 portant Prévention et répression de l’enrichissement illicite au Mali est plus que jamais la panacée pour enrayer la lancinante spirale des biens mal acquis et le détournement subtil des biens du contribuable 

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Carte Nina : les nouvelles mesures concernant l’obtention des fiches individuelles sont-elles efficaces ?

19 Janvier


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit le Président du Front d'Actions pour la Région de Kayes (FARK) Mamedy Dioula Dramé

19 Janvier

© Dépêches du Mali 2012 - 2021