Samedi 23 Janvier 2021
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Frénésie sur la chloroquine: l’OMS met en garde contre l’automédication

Le débat sur la chloroquine frôle parfois l'hystérie, avec des malades potentiels ou avérés qui tentent de se procurer la molécule par tous les moyens. L'OMS a lancé un rappel à l’ordre ce vendredi, et demandé de s'abstenir d'utiliser des thérapies qui n'ont pas encore fait leurs preuves.

Pharmacies en rupture de stock un peu partout en Europe, intoxications après des cas d'auto-médication, parfois mortelles, en Afrique et aux États-Unis… La ruée sur les médicaments à base de chloroquine et d’hydroxychloroquine inquiète les autorités sanitaires. Sans jamais nommer les molécules, l'OMS déconseille aux États et aux patients de les utiliser dans la lutte contre le Covid-19. « L'histoire de la médecine est jalonnée d'exemples de traitements qui marchent sur le papier ou dans une tube à éprouvette, explique le patron de l'agence, Tedros Ghrebeyesus. Mais on s’aperçoit après que ces traitements  ne fonctionnent pas pour les humains ou s'avèrent au contraire dangereux. Nous devons suivre les preuves. Il n'y a pas de raccourci possible. »

L'autre risque, c'est la rupture des stocks. La chloroquine et  l’hydroxychloroquine sont utilisés pour traiter le paludisme et certaines maladies auto-immune. Les malades doivent pouvoir s'en procurer. La mise en garde n'empêche pas l'organisation de s'intéresser de près à ces molécules. Des essais cliniques ont lieu en ce moment dans une cinquantaine de pays, pour déterminer si oui ou non, la chloroquine est un remède miracle ou un mirage dans la lutte contre le Covid-19.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

 

Prévention et répression de l’enrichissement illicite au Mali : « La Loi N°2014-065 est une chance à saisir »

Pour Me Alifa Habib Koné, Avocat à la Cour et Auditeur, la Loi N°2014-065 portant Prévention et répression de l’enrichissement illicite au Mali est plus que jamais la panacée pour enrayer la lancinante spirale des biens mal acquis et le détournement subtil des biens du contribuable 

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Carte Nina : les nouvelles mesures concernant l’obtention des fiches individuelles sont-elles efficaces ?

19 Janvier


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit le Président du Front d'Actions pour la Région de Kayes (FARK) Mamedy Dioula Dramé

19 Janvier

© Dépêches du Mali 2012 - 2021