Jeudi 20 Février 2020
Journée de l'emploi

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Un troisième cas de coronavirus confirmé en France

Un troisième cas de coronavirus a été confirmé vendredi soir, a annoncé vendredi soir le ministère de la Santé. En début de soirée, la ministre Agnès Buzyn avait déjà confirmé deux premiers cas, soulignant qu'il s'agissait des « premiers cas européens ».

Le troisième cas est un « proche parent de l'un des cas, qui était en cours d'investigation » et qui « vient d'être confirmé », indique le ministère de la Santé vendredi soir, quelques heures après avoir signalé les deux premiers cas.

« Les trois patients, ayant séjourné en Chine, sont actuellement hospitalisés dans des établissements de santé de référence (ESR), l’un à Bordeaux et deux à Paris. Toutes les mesures d’isolement et d’hygiène nécessaires ont été prises », indique le ministère.

Les premiers cas européens, indique Agnès Buzyn

« Nous sommes en train de remonter l'histoire de ces patients positifs de façon à rentrer en contact avec les personnes qu'ils ont croisées », a expliqué la ministre lors d'un point presse vendredi en début de soirée, notant que la période d'incubation était probablement « autour de 7 jours, entre 2 et 12 jours ».

« Nous avons aujourd'hui les premiers cas européens, probablement parce que nous avons mis au point le test très rapidement et que nous sommes capables de les identifier », a indiqué la ministre. « Il faut traiter une épidémie comme on traite un incendie, très vite repérer la source » et le « circonscrire le plus vite possible » a-t-elle encore déclaré.

Ne pas se rendre aux urgences en cas de symptômes

Les personnes avec qui les patients positifs au coronavirus ont été en contact doivent « prendre leur température plusieurs fois par jour, contacter le centre 15 en cas de symptôme et rester chez eux pour l'instant pour éviter tout contact ultérieur qui favoriserait la propagation du virus », a insisté la ministre, qui a appelé à ne pas se rendre aux urgences en cas de symptômes.

Le premier patient, âgé de 48 ans, est revenu le 22 janvier en France après « quelques jours » en Chine où il est notamment « passé par Wuhan », et a été hospitalisé jeudi à Bordeaux, a précisé Agnès Buzyn. « Il va bien », a assuré la ministre. Quant au deuxième patient, la ministre n'a pas été en mesure de donner des informations, indiquant uniquement avoir eu l'information ce vendredi soir qu'il était hospitalisé à l'hôpital Bichat à Paris et qu'il revenait de Chine.

Quant aux voyageurs qui rentrent de Chine, « il est important de se surveiller, et au moindre signe respiratoire ou si on a de la fièvre, il ne faut pas aller aux urgences, il faut appeler le centre 15 qui vient chercher le patient », a insisté la ministre de la Santé.

Le bilan officiel de la maladie causée par ce coronavirus apparu en décembre sur un marché de la ville chinoise de Wuhan, dans le centre du pays, s'est encore aggravé ce vendredi, avec 26 morts, selon un bilan des autorités chinoises.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Professeur Ahmadou Aly Mbaye, à propos de la fin du F CFA : « l’ECO a le mérite d’éjecter la France du système »

La date du 21 décembre 2019 sera historique pour les pays de la Zone CFA, qui vient de connaitre le second important changement dans son arrangement institutionnel, en 75 ans d’existence, après la non-moins historique dévaluation de 1994.

Lire la suite

Fin de la formation des jeunes communicateurs traditionnels

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La vie privée des prisonniers gondwanais

19 Février


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Quel engagement des États-Unis pour la sécurité au Sahel

19 Février

 

 

© Dépêches du Mali 2012 - 2020