Lundi 24 Février 2020
Journée de l'emploi

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Appareils sans fil et cancer : Une relation de cause à effet

Les ondes émises par les téléphones portables, les tablettes, les wifi, les ordinateurs, les antennes de télévision et de radio sont susceptibles de provoquer des tumeurs.

Les spécialistes mettent en garde contre leur usage abusif et l’implantation des antennes sans respecter les distances réglementaires

Assis sur les genoux de sa mère, Ali, 5 ans, joue à l’aide d’un pistolet factice en attendant son tour pour la séance de radiothérapie qui doit durer 35 jours. Il y a un an, il a subi une ablation de son œil gauche atteint d’une tumeur. Le garçonnet ne semble intéressé que par son jouet. Pourtant, sa maman vit dans l’angoisse. Elle affirme être veuve avec cinq enfants et Ali est le tout dernier. «J’ai remarqué un furoncle à l’œil gauche de mon fils. On a été à l’IOTA. Malgré tout, l’infection s’aggravait. C’est alors qu’une infirmière m’a guidé vers un médecin au CHU du Point G qui nous a dit que c’est une tumeur et qu’il fallait enlever l’œil en question», confie la maman.

Veuve, sans travail rémunéré ni assurance santé, elle qui peine à nourrir ses enfants, devait faire face aux frais des ordonnances, des analyses médicales et aux factures d’hôpitaux. Après l’ablation de l’œil tumoral, la bonne dame cherche de quoi acheter une prothèse oculaire pour son petit garçon.

TUMEUR À L’OREILLE INTERNE- Le cancer est un mal répandu dans notre société. La maladie touche toutes les couches sociales. F. D. 42 ans, apporte un témoignage édifiant. Touché par un cancer, c’est-à-dire une tumeur à l’oreille interne, les spécialistes qui l’ont suivi confirment que sa maladie est liée aux ondes du téléphone portable. « J’ai fait tout ce qu’il ne fallait pas faire : dormir avec le téléphone portable à coté de ma tête pendant des années. Et téléphoner dans la voiture les vitres fermées », confie l’entrepreneur.

Depuis la découverte de sa maladie, il se rend régulièrement en France pour les soins. Issu d’une famille visiblement aisée, F.D ne présente aucun signe de dépression. Selon lui, les médecins l’ont rassuré qu’une guérison était possible, à condition qu’il suive régulièrement le traitement. Sa chance est que la maladie a été diagnostiquée au stade 1. Les médecins lui ont conseillé d’éteindre le téléphone portable ou le laisser à l’extérieur de la chambre à coucher. Le cas de ce chef d’entreprise est l’illustration parfaite du danger de l’utilisation abusive du téléphone portable. Les ondes émises par le téléphone portable, la tablette, le wifi, l’ordinateur, les antennes de télévision et de radio sont susceptibles de provoquer des tumeurs. Ces rayonnements ou radiations sont une sorte d’énergie sous forme de chaleur, de lumière visible ou invisible à l’œil nu. Les plus dangereux pour l’homme, ce sont les radiations non ionisantes.

Le cancer peut atteindre tous les organes de corps humain : le cerveau, les poumons, le cou, les seins, la peau, les yeux, etc. La mortalité est très élevée, mais elle ne peut être estimée car il n’y a eu aucune étude sur les cas au Mali, révèle la spécialiste, Dr Bagayoko Aphou Salé Koné, cheffe du service de radiothérapie de l’Hôpital du Mali.

La radiothérapie, c’est le traitement du cancer par le rayonnement ionisant avec des appareils qui produisent le rayon X. Le rayon X a la capacité de détruire les cellules cancéreuses. D’après elle, aujourd’hui, on compte plus de 8.000 personnes atteintes de cancer dans notre pays. Le constat est alarmant car l’espoir de recouvrer la santé est mince. Cela est dû au fait que les malades n’ont pas toujours accès aux soins appropriés. «En moyenne, nous recevons 300 à 400 malades par an. Nous n’avons qu’une seule machine pour tout le Mali», explique Dr Aphou Salé Koné. Voilà pourquoi, les malades attendent 3 à 6 mois. Pendant ce temps, le cancer progresse.

Maladie compliquée, le cancer apparaît très souvent grâce à des facteurs favorisants. Ce sont des cellules malignes qui ont la capacité de se reproduire de façon indéfinie et qui vont détruire les organes dans lesquels ils se développent et se propagent à travers le sang ou la lymphe (le liquide dans le corps humain).

COURBATURE- En plus de l’utilisation abusive du téléphone portable, l’implantation des antennes de la téléphonie mobile sur les bâtiments constitue aussi un facteur favorisant. Il y a le risque de développer la tumeur dans un rayon de 100 m, prévient Dr Koné Nagatié, directeur général de l’Agence malienne de radioprotection (AMARAP).

Le spécialiste souligne que les rayonnements cassent les cellules du corps humain. Parfois, ces cellules peuvent se reconstituer d’elles-mêmes ou à la suite de thérapie. Mais dans le cas où les cellules se déforment, sans pouvoir se reconstituer, elles conduisent à la formation d’une tumeur.

«Quand vous êtes victime de radiation, vous sentez la fatigue, la courbature, qui peuvent être passagères ou persistantes. Ça peut aussi provoquer des vomissements, des brulures intérieures ou extérieures du corps humain », développe le directeur général de l’AMARAP. Le spécialiste ajoute que si l’on est exposé à la radiation à un certain niveau, cela peut provoquer le cancer. Dr Koné Nagatié explique que les antennes de téléphonie mobile doivent obéir à des normes.

En effet, la distance réglementaire d’une antenne et de fréquence d’émission doit être de 4 m du toit du bâtiment où elle est implantée. Si elle est implantée au sol, elle doit être éloignée des habitations de 100 m au moins, énonce Dr Koné. Il souligne que sans le respect de ces normes, les effets de la radiation peuvent automatiquement faire monter la température du corps humain.

BUSINESS- Dans notre pays, l’implantation des antennes de téléphonie mobile est devenue un business, un moyen pour les propriétaires de maison de se faire de l’argent. Mais peu de gens se soucient des risques que cela représente pour la santé.

Depuis dix ans, K. A. habite dans un immeuble où est implantée une antenne de téléphonie mobile à Djikoroni para. «J’ai un ami scientifique qui a attiré mon attention sur le danger que j’encours. Mais depuis 2009, j’avoue ne rien remarquer d’anormale. J’envisage de déménager une fois que je fonde une famille car avec tout qui se dit mieux vaut être prudent», glisse le jeune homme. Il signale que deux étudiants ayant eu vent du danger ont déménagé. Il a intérêt à les imiter car selon le spécialiste de l’AMARAP, le cas de cette concession est inquiétant. L’antenne ne respecte pas la distance réglementaire de 4 m.

Pour illustrer le danger des antennes sur les toits, le spécialiste évoque le cas de l’Inde où beaucoup de gens avaient installé des antennes de téléphonie mobile sur leurs immeubles. Au bout de 10 à 20 ans, ils ont constaté que le taux de cancer avait beaucoup augmenté.

Il faut noter que les enfants, exposés aux radiations, développent de façon générale, le cancer des yeux ou des reins.

Les mômes doivent être moins exposés aux wifi, aux jouets connectés, aux téléphones portables, aux tablettes, etc. «Il faut éviter de laisser les enfants de dix ans ou moins dormir avec le portable parce que leur cerveau est encore en construction. Ils sont plus sensibles et les dégâts sont plus importants», conseille notre interlocuteur qui recommande aux adultes d’éviter de mettre le téléphone près du cœur, collé à l’oreille, dans la poche pour les hommes.

Rappelons que l’Agence malienne de radioprotection a pour mission de protéger la population contre les radiations ionisantes. Les textes en vigueur ne prévoient que ce type de radiations. Pour prendre en compte les rayonnements non ionisants, qui concernent les téléphones portables, les antennes, les tablettes, les wifi, il faut une relecture des textes de création de l’agence.

Maïmouna SOW

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Professeur Ahmadou Aly Mbaye, à propos de la fin du F CFA : « l’ECO a le mérite d’éjecter la France du système »

La date du 21 décembre 2019 sera historique pour les pays de la Zone CFA, qui vient de connaitre le second important changement dans son arrangement institutionnel, en 75 ans d’existence, après la non-moins historique dévaluation de 1994.

Lire la suite

Fin de la formation des jeunes communicateurs traditionnels

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Self-défense et autodéfense

20 Février


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Appels sur l'actualité - Emission spéciale : Casques bleus en Afrique, pour quels résultats ?

21 Février

 

 

© Dépêches du Mali 2012 - 2020