Samedi 17 Août 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Il piratait les chaînes payantes et les revendait à 11.000 “clients”

Les policiers italiens ont interpellé un trentenaire soupçonné d'avoir mis en place à son domicile un dispositif sophistiqué de piratage de chaînes de télévision payantes qu'il revendait, via des abonnements illégaux, à des milliers de "clients" dans toute l'Italie.

Les policiers italiens ont interpellé un trentenaire soupçonné d'avoir mis en place à son domicile un dispositif sophistiqué de piratage de chaînes de télévision payantes qu'il revendait, via des abonnements illégaux, à des milliers de "clients" dans toute l'Italie.ù

Les enquêteurs ont également saisi sur place la somme de 186.900 euros en liquide, une machine professionnelle de comptage de billets de banque ainsi que deux portefeuilles électroniques contenant de la cryptomonnaie, rapportent les médias italiens citant des sources policières.

Le parquet de Palerme a ouvert une enquête pour violation de la loi sur le droit d'auteur à l'encontre du suspect dont le nombre de clients à travers la péninsule est estimé à environ 11.000 personnes.

Il est soupçonné d'avoir vendu à un prix défiant toute concurrence un accès sur internet aux chaînes satellites normalement accessibles par abonnement.

Selon les enquêteurs, cités par les médias italiens, les plateformes de télévision pirates constituent une nouvelle source de revenus illicites pour des milieux proches de la criminalité organisée dont le chiffre d'affaires est estimé à 700 millions d'euros par an.

Source: AFP

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

 Dr Aboubacar Sidiki au ministre Malick Coulibaly : « bâtir une nouvelle justice à l’image d’un Etat sérieux. Il y va de votre crédibilité et de votre notoriété. 

« Cher Collègue, 

Je vous écris avec le visage d'un dieu Janus : l’un est admiratif et l’autre ne l’est pas. Il est admiratif puisque vous aviez par le passé pu faire tâche d’huile quand vous occupâtes le ministère de la justice sous la transition et initiâtes le projet de loi de lutte contre l’enrichissement illicite.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

L'armée est la VAR de la révolution (rediffusion)

15 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

 [Vos réactions] La Libre Antenne

16 Août

© Dépêches du Mali 2012 - 2019