Propriété industrielle : Un inventeur empirique

Publié le 02 mai
Source : 22 Septembre

« Chaque fois que nous apprenons dans un livre, il faut toujours vérifier » dixit Sékou Amadou Traoré, auteur de 8 œuvres d’art qu’il se propose de mettre à la portée des populations avec bien sûrl’accompagnementdes partenaires en général et celui de l’Etat malien en particulier

Mardi dernier 30 avril, le Centre malien de promotion de la propriété industrielle (CEMAPI) a organisé,à son siège sis à l’ACI 2000, une conférence de presse pour présenter aux journalistes les œuvres d’art de l’inventeur malien, Sékou Amadou Traoré. La conférence était animée par la Directrice générale du CEMAPI, Fatoumata Siragata Traoré, accompagnée par notre inventeur vedette, Sékou Amadou Traoré. C’était en présence de son manger, Tingala Kouma, ainsi que plusieurs personnalités du monde des chercheurs, inventeurs et étudiants.

Au total 8 brevets de l’inventeur Sékou Amadou Traoré accompagnés des démonstrations ont été présentés aux journalistes devant une assistance visiblement émerveillée. Il s’agit, entre autres inventions ou œuvres d’art de notre génie créateur, de :l’Electrolyseur à capacité variable ; leRuban conducteur du courant électrique ; la Pompe manuelle à vide ; la Pompe manuelle pour transfert de gaz ; le Conducteur aux électroniques à huile lourde ; la Prise pour ruban conducteur de courant électronique ; le Connecteur de ruban conducteur de courant électronique et le Résistor à minéral.

L’objectif de ces démonstrations est d’asseoir la conviction d’éventuels partenaires afin qu’ils s’engagent à investir dans la technologie hautement scientifique susceptible de booster une industrialisation sans nuisance ; d’expérimenter les inventions physiques ; de faire le plaidoyer pour la promotion des inventions physiques et de médiatiser les démonstrations en vue d’élargir le champ d’intérêt desdites inventions.

A travers cette conférence de presse, les organisateurs souhaitent convaincre les partenaires de la pertinence scientifique des innovations. Ils souhaitent également sensibiliser les participants sur l’intérêt des innovations technologiques et donner un large canal d’informations imagées et persuasives.

Selon Sékou Amadou Traoré, les œuvres qu’il a exposées au cours de cette conférence de presse ont été conçues de façon empirique. Chaque fois que nous apprenons dans un livre, il faut toujours vérifier, a-t-il souligné. Pour mettre ces inventions à la portée des populations, l’inventeur Sékou Amadou Traoré a besoin du soutien et l’accompagnement des partenaires en général et celui de l’Etat malien en particulier.

Prenant la parole, la Directrice générale du CEMAPI, a estimé que sa structure est dans son rôle d’accompagnement des chercheurs et des inventeurs maliens. Selon elle, l’une des missions de la CEMAPI est de valoriser les résultats de la recherche au Mali pour faire en sorte qu’elle puisse être exploitée à un niveau économique, mais aussi de développer les unités industrielles qui se basent sur les articles de la propriété intellectuelle. « Je pense que c’est le cas aujourd’hui, de l’inventeur Sékou Amadou Traoré, détenteur de 8 brevets inventions », a-t-elle précisé… Avant de déclarer que le CEMAPI est engagé à faire connaitre davantage les résultats de ses recherches, pour qu’il puisse développer des partenariats allant dans le sens de l’exploitation de ses œuvres.

AM Touré

Source : Le 22 Septembre

Commentez avec facebook