Région de Kayes : CAMPAGNE DE VACCINATION POUR ÉRADIQUER LA ROUGEOLE

Publié le 01 avril
Source : l'Essor

La région de Kayes vient d’entamer des activités d’information et de sensibilisation pour inciter davantage les populations à faire vacciner leurs enfants contre la rougeole.

Le comité de pilotage a tenu le 27 mars dernier au gouvernorat de Kayes sa première réunion qui s’inscrivait dans le cadre des préparatifs de la campagne nationale de vaccination contre la rougeole. Cette campagne se déroulera du 22 au 28 avril 2019 sur toute l’étendue du territoire national.

La réunion était présidée par Méïssa Fané, directeur de cabinet du gouverneur qui a demandé aux participants de s’investir beaucoup pour protéger les enfants contre la rougeole.

S’exprimant au nom du directeur régional de la santé de Kayes, le Dr Kizito Dabou a expliqué qu’il s’agit pour son service de procéder à l’information des acteurs-clés et de limiter la propagation de la rougeole, un phénomène ressurgissant. « C’est une sensibilisation pour que l’information puisse être relayée au niveau des services et structures. L’objectif est l’éradication de la maladie d’ici 2020. Dans la région de Kayes, il y a 166 cas suspects dont 34 confirmés. Le phénomène a pris de l’ampleur à Kayes (62 cas) et à Kita (36 cas) », a-t-il déclaré.

Le problème est à l’échelle mondiale. L’OMS propose deux doses. Mais le Mali se limite à une dose pour que le maximum d’enfants soit sauvé », a souligné le Dr Kizito Dabou.

Les membres du comité de pilotage de la campagne de vaccination contre la rougeole ont été édifiés sur la rougeole et les enjeux de la campagne à travers des exposés faits par les Dr Kizito Dabou et Koniba Sanogo de la direction régionale de la santé de Kayes.

L’objectif général est de contribuer à l’élimination de la rougeole au Mali d’ici 2020. De façon spécifique, il s’agit, notamment, de faire vacciner au moins 95% des enfants de 9 à 59 mois à tous les niveaux, de former les agents de santé à la sécurité des injections et de réduire la morbidité et la mortalité infantile imputable à la rougeole et de détruire 100% des déchets issus de la campagne de rougeole.

La direction régionale de la santé a prévu 3,8 millions de doses de vaccins pour 3,5 millions d’enfants pour la présente campagne. La DRS et ses partenaires ont retenu trois stratégies (fixe sur un rayon 5 km du centre de santé, avancée sur un rayon de 5 à 15 km du centre de santé et mobile à plus de 15 km du centre de santé).

Bandé Moussa

SISSOKO

AMAP-Kayes

Source : l’Essor

Commentez avec facebook