Lundi 27 Mai 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Hôpital du Mali : DANS LA DYNAMIQUE D’INNOVATION

L’hôpital du Mali, engagé dans une dynamique de progrès continus, réalise des performances médico-chirurgicales et continue d’entretenir l’espoir chez les malades et autres usagers des lieux.

L’établissement hospitalier a effectué à souhait les missions qui lui ont été assignées à hauteur de 94 %.

Ces bons résultats ont été appréciés par les administrateurs lors de la 15è session du conseil d’administration de l’hôpital tenue, hier, dans les locaux de l’Institut national de recherche en santé publique (INRSP).

La réunion était dirigée par le président du conseil d’administration Dr Bassidiki Traoré, en présence du directeur général de l’établissement, Ousmane Attaher Dicko, et de la quasi totalité des administrateurs.

Il faut souligner que l’Hôpital du Mali a été particulièrement actif au cours de l’exercice 2018. Il a réalisé 36 432 consultations, 108 911 examens de laboratoires, 5 811 examens de scanner, 717 autres examens en imagerie par résonance magnétique (IRM) qui reste un outil de pointe dans le diagnostic des pathologies. En outre, il est la seule structure hospitalière de la rive droite à accomplir 1 445 interventions chirurgicales et fait 4 210 hospitalisations.

Au-delà de ces réalisations, l’hôpital a assuré la prise en charge de 285 cas de cancer toutes localisations confondues parmi lesquels 81 % de femmes. Pour l’année en cours, le budget de l’établissement hospitalier est estimé à un peu plus de 5,145 milliards de Fcfa. Il est en baisse par rapport à l’exercice 2018 qui s’élevait à 6,133 milliards de Fcfa. Une baisse qui se justifie par la diminution de la subvention de l’Etat. Pour mener ses activités en 2018, l’hôpital était confronté à une insuffisance de ressources humaines puisqu’il ne disposait que de 233 agents, toutes catégories confondues. Il a été contraint de recourir à 81 prestataires.

Avec l’amélioration progressive de son plateau technique, il assure actuellement la prise en charge de certaines pathologies qui nécessitaient des évacuations sanitaires à l’extérieur. L’hôpital participe également avec célérité à la prise en charge des blessés de guerre et diverses autres attaques dans le Septentrion.

A ces résultats, le président du conseil d’administration a ajouté le renouvèlement de la mission médicale chinoise, l’ouverture de grands chantiers et la participation à des journées portes ouvertes.

Dans l’accomplissement de ses activités, l’établissement a été confronté à des difficultés qui ont trait à l’insuffisance des ressources humaines et financières et la lourdeur des procédures d’approvisionnement, a expliqué Bassidiki Traoré.

En perspective, l’établissement envisage, entre autres, la poursuite des démarches pour la réalisation du projet d’extension de l’hôpital, le renforcement des ressources humaines, l’acquisition de nouveaux équipements, la construction d’une unité de curiethérapie pour la prise en charge des cas de cancer, l’élaboration d’un nouveau projet d’établissement 2019-2023 (un programme quinquennal qui détermine les objectifs à atteindre et les ressources à mobiliser sur la période) et l’achèvement de la construction d’une salle d’angiographie.

Le directeur général de l’hôpital a déclaré que cette session s’inscrit dans le cadre du compte rendu annuel des activités qui ont été assignées à l’hôpital. Par ailleurs, le patron de l’établissement a rappelé les activités menées, notamment les consultations, hospitalisations, interventions chirurgicales, examens d’imagerie médicale et autres activités complémentaires.

Le responsable de l’hôpital a confié que cette année, ces activités ont été menées dans un contexte pas vraiment facile. Ces résultats, dira-t-il, ont été obtenus grâce à l’effort interne qui a permis à son établissement de dépasser les prévisions.

En outre, le directeur a aussi remis sur le tapis la problématique de l’insuffisance des ressources humaines et financières et de la maintenance des équipements. Selon lui, les difficultés de maintenance des équipements sont de deux ordres : manque de ressources financières et d’expertises techniques pour le dépannage des équipements.

Fatoumata NAPHO

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Coup d'gueule

Modibo Fofana, président de Appel Mali : « Appel Mali ne se reconnait pas dans les publications ne respectant pas l’éthique et la déontologie »

Communiqué APPEL Mali

L’Association des Professionnels de la Presse en Ligne au Mali (APPEL Mali) constate avec regret des dérives sur certains sites d’information.

Ces medias en ligne, pour la plus part  non encore enregistrés dans le  registre officiel de Appel Mali, travaillent dans l’amateurisme total, en faisant fi de toutes règles d’éthique et de déontologie édictées par la profession.

Lire la suite

Blog

 Dr Aboubacar Sidiki au ministre Malick Coulibaly : « bâtir une nouvelle justice à l’image d’un Etat sérieux. Il y va de votre crédibilité et de votre notoriété. 

« Cher Collègue, 

Je vous écris avec le visage d'un dieu Janus : l’un est admiratif et l’autre ne l’est pas. Il est admiratif puisque vous aviez par le passé pu faire tâche d’huile quand vous occupâtes le ministère de la justice sous la transition et initiâtes le projet de loi de lutte contre l’enrichissement illicite.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Un homme, une voix [rediffusion]

23 Mai


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

24 Mai

© Dépêches du Mali 2012 - 2019