Vendredi 23 Août 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

EDM-SA et ces coupures intempestives : Les effets pervers de l’instabilité administrative !

Qu’adviendra-t-il de nous autres durant les mois de canicule, nous qui, à présent, en cette période de froid, sommes déjà confrontés à des coupures intempestives ?

Durant le mois de janvier et ce début de Février 2019, pourtant période de faible consommation, les abonnés sont encore pourtant confrontés à des coupures intempestives d’électricité.

De quoi s’inquiéter en effet dans la perspective des moments de canicule (Mars, Avril et Mai). Et comme pour ne rien arranger à la situation, le mois de Ramadan, période de pointe, est à cheval cette année sur les mois de Mai et Juin.

Que se passe-t-il donc à EDM S.A ? La société ne semble avoir mot à dire. Son service de communication ne semble communicatif.

En tout cas, des sources bien introduites nous enseignent que la défaillance est due à deux facteurs : le non-respect des engagements d’EDM S.A à l’endroit du fournisseur ivoirien dans le cadre de l’interconnexion et surtout, l’instabilité administrative.

En six ans, EDM est aujourd’hui à son 6ème PDG. Le 5ème a été nommé Ministre de tutelle et a cédé la place à un 6ème. Décidemment, les PDG d’EDM S.A seraient à l’image des Premiers Ministres au Mali !

Cette valse des PDG favorise tout naturellement la mauvaise gestion ou du moins, impose une gestion approximative voire incohérente. Tenez par exemple : au moment où la couverture ainsi que la fourniture énergétique posent véritablement problème à Bamako, la société EDM se prête à la farce de «Bamako ville-lumière».

Une aberration ! Tout se passe ici comme si l’on avait cure des priorités !

Sadio Dembélé

Source: La Sentinelle

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

 Dr Aboubacar Sidiki au ministre Malick Coulibaly : « bâtir une nouvelle justice à l’image d’un Etat sérieux. Il y va de votre crédibilité et de votre notoriété. 

« Cher Collègue, 

Je vous écris avec le visage d'un dieu Janus : l’un est admiratif et l’autre ne l’est pas. Il est admiratif puisque vous aviez par le passé pu faire tâche d’huile quand vous occupâtes le ministère de la justice sous la transition et initiâtes le projet de loi de lutte contre l’enrichissement illicite.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La transhumance politique [Rediffusion]

22 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Le Conseil souverain prend ses fonctions au Soudan

22 Août

© Dépêches du Mali 2012 - 2019