Vendredi 23 Août 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Camp numérique : LE MINISTRE TOURÉ TIENT L’ÉTRIER POUR LES JEUNES SURDOUÉS

Le concours permet aux porteurs de projets innovants de se faire connaitre par des partenaires potentiels et de réaliser leurs rêves

Le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré, a présidé hier, à l’hôtel Sheraton, la cérémonie du lancement du premier Camp de l’économie numérique dénommé : «MALISTARTUP».

La cérémonie a enregistré la participation des ses collègues du gouvernement, du directeur national de l’économie numérique, Hamidou Togo, du président de l’Association des sociétés informatiques du Mali (ASIM), Mohamed Diawara et de nombre d’invités de marque.

En effet, le Camp de l’Economie numérique est le premier du genre organisé dans notre pays. Il s’agit d’un concours destiné aux startups maliennes évoluant dans le domaine du numérique et qui se veut un programme de promotion de l’entrepreneuriat jeunes. Il s’agit donc de susciter l’esprit de créativité et d’innovation, en d’autres termes d’émettre des idées nouvelles et porteuses (voir l’interview ci-dessous). Ainsi, sur 178 candidatures reçues, 30 meilleures startups ont été sélectionnées par des experts pour participer à cette première édition du Camp numérique. Les projets présentés au cours de la cérémonie portent sur une multitude de domaines et offrent une foultitude de possibilités et de facilités. Les projets sont portés aussi par des jeunes vivant dans le pays et par ceux de la diaspora. «La sélection des 30 meilleures a été faite dans la transparence la plus totale», a assuré Arouna Modibo Touré. Les candidats seront évalués et les 3 meilleurs seront retenus par un jury composé de spécialistes des secteurs public et privé et présidé par le secrétaire général du ministère de l’Economie numérique et de la Communication, Dr Cheick Oumar Maïga. Les heureux gagnants bénéficieront d’une étape d’immersion dans la Silicon Valley aux Etats-Unis.

Au cours de ce voyage, les lauréats auront l’opportunité de se frotter aux meilleurs dans le domaine de l’économie numérique.

Au contact des cracks de Google, Amazon, Facebook, Apple ou encore Microsoft, ils auront la possibilité d’améliorer leurs connaissances et de vendre le savoir-faire malien. Aussi, les 3 champions apprendront les bonnes pratiques au niveau de la Silicon Valley avec laquelle le ministre Arouna Modibo Touré a initié, depuis un an, un cadre de partenariat fécond et dynamique.

L’idée du concours est d’ailleurs née à la suite du séjour du ministre Touré dans la Silicon Valley. Les 27 autres participants qui ne seront pas retenus pour le voyage en Amérique, ne seront pas laissés pour compte. Ils bénéficieront d’un programme d’incubation ici au Mali, a promis le ministre de l’Economie numérique et de la Communication. «Ce concours est la concrétisation de la volonté du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, qui consiste à mettre la jeunesse au cœur de son second mandat», a expliqué Arouna Modibo Touré.

Le chef du département de l’Economie numérique et de la Communication a ajouté : «l’entrepreneuriat numérique au Mali, est un moteur de croissance, un vecteur de création d’emplois et de richesses, raison pour laquelle on se focalise sur ce secteur pour attaquer les défis du moment».

Par ailleurs, le patron du département en charge de l’Economie numérique a témoigné de sa reconnaissance au chef du gouvernement, Soumeylou Boubèye Maïga qui a cru en lui et à son équipe dès l’entame du projet. «Pour certains ce n’était pas réalisable. Mais nous, nous avons su qu’on pourrait le réaliser rien que pour notre jeunesse», a-t-il fait savoir.

Ce concours est une véritable opportunité de faire connaître les jeunes doués dans le domaine de l’économie numérique et de leur donner la possibilité de réaliser leurs rêves. Les 30 projets que les candidats portent sont autant de rêves à concrétiser pour le bonheur de leurs auteurs et du pays tout entier.

Babba B. COULIBALY

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

 Dr Aboubacar Sidiki au ministre Malick Coulibaly : « bâtir une nouvelle justice à l’image d’un Etat sérieux. Il y va de votre crédibilité et de votre notoriété. 

« Cher Collègue, 

Je vous écris avec le visage d'un dieu Janus : l’un est admiratif et l’autre ne l’est pas. Il est admiratif puisque vous aviez par le passé pu faire tâche d’huile quand vous occupâtes le ministère de la justice sous la transition et initiâtes le projet de loi de lutte contre l’enrichissement illicite.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La transhumance politique [Rediffusion]

22 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Le Conseil souverain prend ses fonctions au Soudan

22 Août

© Dépêches du Mali 2012 - 2019