Dimanche 16 Juin 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Camp ophtalmologique et centre de dialyse du CHU du POINT G : Pr. Samba O. Sow satisfait des prises en charge

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique,  Pr. Samba O. Sow, a visité ce samedi le camp ophtalmologique 2019, initié par la première Dame, Mme Kéita Aminata Maïga, et le Centre d’hémodialyse du CHU du Point G qui a reçu dix nouveaux générateurs de l’Etablissement Cissé.

Aux termes de la visite, le chef du département de la Santé s’est dit très satisfait de la prise en charge des malades dans les différents sites visités.

Pour porter secours aux malades des yeux, la première Dame, Mme Kéita Aminata Maïga, avec le soutien de l’Arabie saoudite, de l’Organisation islamique internationale de secours, de la Fondation internationale Al Bassar et de Direct Aid (Agence des musulmans d’Afrique), a lancé le mercredi dernier le camp ophtalmologique à Djicoroni-Para pour la prise en charge de plus de 1000 cas d’opération  chirurgicale  et d’environ 10 000 consultations ophtalmologiques.

Toujours dans le cadre de la prise en charge des pathologies, notre pays a bénéficié également d’un appui conséquent de la part de l’Etablissement Cissé, un géant de la fourniture d’équipements médicaux basé au Mali et au Congo. Cet établissement après la construction et l’équipement du Centre de dialyse en 2011 vient de doter cette unité du CHU du Point G de dix nouveaux générateurs, de stérilisateurs et d’une unité de filtration d’eau pour corriger les insuffisances de fonctionnement constatées ces dernier temps dans ce service.

Pour s’enquérir de la prise en charge des patients dans ces lieux, le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, accompagné d’une forte délégation, s’est tour à tour rendu au Camp ophtalmologique, basé à Djicoroni-Para, et au Centre de dialyse du CHU Point G.

Camp ophtalmologique

Dans le Camp, le chef du département de la Santé, Pr. Samba O. Sow, a visité le bloc opératoire et les malades hospitalisés. Il a, au nom du gouvernement, salué les partenaires ; à savoir : l’Organisation islamique internationale de secours, la Fondation internationale Al Bassar et Direct Aid pour leur soutien indéfectible à l’amélioration de la santé des populations maliennes. La première Dame a aussi reçu de la part du ministre Sow la reconnaissance de la nation. Ce Camp est la réponse d’une requête formulée par la présidente de l’ONG Agir, soucieuse de l’amélioration de la santé au Mali, auprès du Royaume saoudien. Le MSHP a émis le vœu de pérenniser ce camp pour le bien-être de la population malienne.

La Fondation Al Bassar, présente au Mali depuis 1999, a profité de cette occasion pour décerner un nouveau trophée au ministre de la Santé et de l’Hygiène publique pour tous ses efforts en faveur de la santé des populations maliennes. Il a été remis par le représentant de la Fondation, Dr. Fakhrdin. Pr. Sow a remercié la Fondation pour cette reconnaissance et promis de redoubler d’efforts pour l’amélioration de la santé des Maliens.

CHU du Point G

Après le camp ophtalmologique, la délégation ministérielle s’est rendu à l’Hôpital du Point G. Là, le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique et sa suite ont visité le service d’hémodialyse qui a reçu récemment dix nouvelles machines de dialyse de la part de l’Etablissement  Cissé, dirigé par un Malien de l’Extérieur, basé au Congo, en l’occurrence Boubacar dit Batalbi Cissé.

Cet établissement, spécialisé dans la vente d’équipements médicaux, avait construit et équipé en 2011 le service de dialyse du CHU-Point G. Cette donation a permis de corriger les insuffisances de générateurs constatés ces temps-ci au niveau de cette unité. En plus des générateurs, la société a équipé le centre d’une unité de traitement d’eau et d’un stérilisateur de dernière génération.

Pr. Samba Ousmane Sow s’est dit très satisfait de cette visite à l’unité de dialyse qui a complètement changé de visage avec les nouvelles acquisitions contrairement à sa dernière visite il y a quelques semaines, où la plupart des machines étaient en panne, qui plus était confrontée à une crise d’eau potable. Il a salué le donateur et sa famille pour ce geste qui redonne le sourire aux patients de ce centre.

Il a remercié le personnel pour son dévouement et son engagement à satisfaire les malades malgré des contraintes. Pr. Sow a invité la direction de l’hôpital à prendre soins des équipements mis à leur disposition gracieusement par l’Etablissement Cissé.  S’agissant de la problématique d’eau au Point G, le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique a annoncé d’importants travaux d’adduction d’eau à travers la dotation de l’établissement de plusieurs forages avec l’appui des partenaires.

Pour Boubacar Cissé, ce geste constitue sa participation à la construction de l’édifice national en tant que Malien de l’extérieur. Il a annoncé la fourniture prochaine de 15 chaises de dialyse pour renforcer davantage l’unité d’hémodialyse.

Le don offert à l’hôpital du Point G est estimé à environ 170 millions de F CFA.

Ousmane Daou

Source : L'Indicateur du Renouveau 7 Jan 2019

 

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Coup d'gueule

Modibo Fofana, président de Appel Mali : « Appel Mali ne se reconnait pas dans les publications ne respectant pas l’éthique et la déontologie »

Communiqué APPEL Mali

L’Association des Professionnels de la Presse en Ligne au Mali (APPEL Mali) constate avec regret des dérives sur certains sites d’information.

Ces medias en ligne, pour la plus part  non encore enregistrés dans le  registre officiel de Appel Mali, travaillent dans l’amateurisme total, en faisant fi de toutes règles d’éthique et de déontologie édictées par la profession.

Lire la suite

Blog

 Dr Aboubacar Sidiki au ministre Malick Coulibaly : « bâtir une nouvelle justice à l’image d’un Etat sérieux. Il y va de votre crédibilité et de votre notoriété. 

« Cher Collègue, 

Je vous écris avec le visage d'un dieu Janus : l’un est admiratif et l’autre ne l’est pas. Il est admiratif puisque vous aviez par le passé pu faire tâche d’huile quand vous occupâtes le ministère de la justice sous la transition et initiâtes le projet de loi de lutte contre l’enrichissement illicite.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

C'est quoi le développement ?

13 Juin


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

14 Juin

© Dépêches du Mali 2012 - 2019