Jeudi 18 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Découverte d’une pathologie étrange dans la région de Mopti : 204 cas constatés, 29 morts enregistrés !

La région de Mopti, plus précisément dans le village de Mondoro, les autorités sanitaires font état de l’apparition d’une nouvelle maladie qui cause d’énormes dégâts. L’ONG Médecin Sans Frontière (MSF) est déjà à la manœuvre afin d’éradiquer ladite maladie.

Une maladie inconnue est en train de faire d’énormes ravages parmi la population de la région de Mopti. 204 cas ont ainsi été recensés dont 161 dans le seul village de Douna, 43 à Tiguila. Aux dires des autorités sanitaires en place, notamment les praticiens de l’ONG MSF, cette pathologie inconnue jusqu’alors a occasionné la mort d’une vingtaine de personnes à Douna et Tiguila.

À en croire leur explication, les symptômes de cette maladie sont l’apparition d’œdèmes, de brulures au niveau des jambes et des cuisses, accompagnés du noircissement de la peau des parties atteintes. Selon certaines populations, les personnes atteintes de cette maladie voient aussi apparaitre des plaies à l’intérieur de leur bouche.

MSF se dit confiant quant au traitement de ladite maladie car, d’ores et déjà, 50 personnes ont pu être soignées.

Rappelons que cette maladie arrive pendant une période où règne une véritable insécurité dans la zone. La population reste confrontée non seulement à la guerre interethnique, mais aussi au terrorisme. Cette grande insécurité constitue également un handicap pour l’acheminement des médicaments vers les zones atteintes par ce fléau. C’est pourquoi, MSF demande plus de sécurité afin de faciliter le passage des agents de santé chargés d’apporter les soins nécessaires.

Tous ces problèmes se passent à l’autre bout du pays, pendant que le pouvoir ne se préoccupe que de la réélection de l’actuel président de la République et tous les politiques du pays font fi 00de cette situation au centre du pays, pour ne parler que de l’élection présidentielle.

Fousseni TOGOLA

Source : Le Pays

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Les routes au Gondwana

18 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Mali: un nouvel espoir de paix?

18 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018