Lundi 21 Janvier 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Dépigmentation : Silence, on se tue à petit feu !

Nombreuses sont les femmes qui s’adonnent à cette pratique qui nuit gravement à la santé. Selon certaines femmes elle pousse les hommes à l’attirance.

Interrogé sur la question, un spécialiste, Dr. Youssouf Fofana, dermatologue au Centre national d’appui à la lutte contre la maladie (Cnam), nous fait part des conséquences et causes de cet acte.

Avoir la peau blanche au Mali est une pratique plus éloquente chez des femmes et filles pour attirer les hommes.

Agée d’une trentaine d’années, Saran T. préfère ne pas être comme une “tchacho”. “Je n’aime pas ces produits parce que je suis une Africaine, j’aime beaucoup ma peau  et je plais énormément à mon mari et pas besoin de faire autre chose”.

Mlle Danko ne dit pas autre chose : “Je m’aime telle que je suis donc. Je n’ai pas besoin de plaire à un homme en changeant la couleur de ma peau et je sais aussi que ces produits cosmétiques ont des effets néfastes sur la peau”.

Mariée et mère de trois enfants, Aminata, dit pourtant que c’est mon mari qui la pousse à utiliser les produits pour lui faire plaisir. “J’utilise des produits cosmétiques pour me rajeunir aux yeux de mon mari parce que, en pratiquant ce fait sa rend ma peau plus claire et lisse et ça met en valeur mon teint et ma beauté”, admet-elle.

Selon Ina D. “je fais ça pour attirer les hommes parce que certains hommes n’aiment pas les femmes de teint noir”.

Selon Dr. Fofana, des études spécialisées ont permis d’énumérer les nombreux facteurs qui poussent les femmes à cette pratique. “La séduction des hommes, l’influence des médias (la publicité des produits cosmétiques), l’uniformisation du teint (le conseil des amies)”.

En tant que dermatologue, il insiste sur les conséquences affectant directement la peau qui sont, entre autres, les infections bactériennes comme  l’impétigo, l’érysipèle, l’atrophie de la peau, le retard de cicatrisation des plaies. Il y a aussi l’infections mycosiques telles que : les vergetures, les candidoses, des super pigmentations (les taches noires) au niveau des articulations du visage, le dos se sont les complications cutanées.

En dehors de la peau, cette dépigmentation peut entraîner l’insuffisance rénale, l’hypertension artérielle. Toutes ces maladies sont dues à la dépigmentation il y a d’autres complications mais celle-ci sont les plus fréquentes, explique Dr. Fofana. “Il faut que ces femmes arrêtent de se dépigmenter car tôt ou tard cette pratique provoque une de ces maladies”, conseille le dermatologue.

Eriyen Rita Somboro, stagiaire

Source: L'Indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

« Prix Oumar Diallo » 3e édition

Presse (écrite/numérique) et radio

Termes de référence du concours – Modalités générales

Lire la suite

Coup d'gueule

Adame Ba Konaré, à propos de l’hécatombe perpétrée sur les Peuls : « La formidable cohésion a pris un grand coup et un tournant tragique »

Dans une publication, Pr Adame Ba Konaré, ancienne première dame et marraine de l’association Tabital Pulaaku internationale, dénonce les crimes perpétrés contre les communautés peules.

Pour moi, il s’agissait d’ancrer les communautés peules encore mieux dans des cadres étatiques soucieux d’harmonie sociale entre l’ensemble de leurs citoyens regroupés dans une communauté de destin.

Lire la suite

Blog

Lettre ouverte de Doumbi Fakoly à IBK : « La malédiction des Morts et des Vivants s’ébranle »

Ibrahima Boubacar Keïta le sais-tu ? La Spiritualité est la gestion du rapport du Monde Invisible au Monde Visible ; car les deux dimensions du temps et de l’espace sont imbriquées l’une dans l’autre ; tout événement dans l’une a des répercussions dans l’autre.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Cette chronique a 10 ans

18 Janvier 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

18 Janvier

© Dépêches du Mali 2012 - 2019