Lundi 24 Septembre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

AMRTP/Consommateurs : ÉCHANGER ET PARTAGER POUR INNOVER

Le 1er forum 2018 AMRTP-Associations des consommateurs s’est ouvert, hier, au siège du Conseil na tional du patronat du Mali.

L’ouverture des travaux a été présidée par le secrétaire général du ministère de l’Economie numérique et de la Communication, Cheick Oumar Maïga, en présence du représentant des consommateurs (REDECOMA), Mahamadou Kinta et de plusieurs autres acteurs du secteur. Organisé par l’Autorité malienne de régulation des télécommunications et des postes (AMRTP), en partenariat avec les associations des consommateurs du Mali, le présent forum entre dans le cadre de la mise en œuvre de la mission de sensibilisation et de défense des consommateurs. Il offre aux participants d’exposer des thèmes choisis par eux-mêmes. Le forum sera notamment marqué par des débats autour de la loi n°2017-016 du 12 juin 2017 portant règlementation du secteur postal et enjeux de la régulation postale. Les échanges porteront aussi sur la lutte contre la cybercriminalité, la protection des données personnelles, les enjeux de l’économie numérique dans notre pays. Le forum sera également l’occasion pour l’AMRTP de dévoiler les résultats d’un des contrôles d’audit de qualité réalisés en 2018.

Dans son intervention, le président directeur général de l’AMRTP, Cheick Sidi Mohamed Nimaga, dira qu’il est impossible aujourd’hui de déterminer les limites de l’évolution du secteur de la téléphonie et des technologies de l’information et de la communication tant cette évolution offre des services de plus en plus innovants, répondant à nos besoins et facilitant notre quotidien.  «Avec l’amélioration de la bande passante, l’arrivée de la 4G sur les Smartphones, la présence de la fibre optique jusque dans les foyers et l’accessibilité des réseaux sociaux à travers les services par contournement (OTT), le consommateur est plus que jamais tenté à plus d’exploration et donc, exposé à plus de dangers. Raison pour laquelle, l’AMRTP tente de faire en sorte que les consommateurs soient avisés», a-t-il souligné.

Parlant de la poste, Cheick Sidi Mohamed Nimaga expliquera que si le secteur des télécommunications et des TIC connait une évolution certaine au Mali, il est aujourd’hui triste de remarquer la baisse des activités «chez son frère jumeau», le secteur des postes. La poste qui vient de bénéficier d’une nouvelle loi mérite l’attention de tous, a-t-il estimé. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’AMRTP a inscrit cette nouvelle loi au programme du présent forum.

Quant au secrétaire général du ministère de l’Economie numérique et de la Communication, il déclaré que le secteur du numérique dont l’évolution a dépassé tous les pronostics, est sans doute un levier important pour le développement des pays comme le nôtre. «Mais pour que le numérique serve au mieux, le ministère de l’Economie numérique et de la Communication travaille et innove tous les jours afin de proposer au gouvernement les meilleures politiques pour un développement optimal et maitrisé du secteur au bénéfice de tous», a laissé entendre Oumar Maïga.

Babba B. Coulibaly

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Blog

Dougoukolo Alpha Oumar Ba-Konaré, Psychologue clinicien : « L’identité peule apparaît comme un épouvantail symbolisant la menace djihadiste. Pourtant, cette identité est bien trop hétérogène pour établir un lien aussi simple ».

Les Peuls focalisent actuellement l’attention du fait de l’instrumentalisation de certains d’entre eux par des groupes fondamentalistes tentant de s’implanter localement dans le Sahel.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Mathématiques gondwanaises

24 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Cameroun : à deux semaines de l’élection présidentielle

24 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018