Dimanche 19 Août 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mali-Côte d’Ivoire : LES RÉSEAUX ÉLECTRIQUES INTERCONNECTÉS SERONT INAUGURÉS LE 14 MAI PROCHAIN

Dans le cadre de la préparation des activités portant sur l’inauguration du projet d’interconnexion des réseaux électriques de la Côte d’Ivoire et du Mali, et du lancement du projet de construction de la ligne électrique 225 KV Sikasso-Bougouni-Sanankoroba-Bamako, le ministre de l’Energie et de l’Eau, Malick Alhousseini, a effectué une visite d’inspection vendredi dernier à Sikasso. Il était accompagné des responsables de l’ensemble des services techniques concernés ainsi que des responsables des projets pour lancer les travaux de préparation.

Cette activité s’inscrit dans le cadre de la création d’une zone économique entre la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso et le Mali. Ainsi l’événement sera marqué par la présence  des trois Premiers ministres sous la conduite de notre chef du gouvernement Soumeylou Boubèye Maïga. A son arrivée sur le site du poste de Sikasso, le visiteur du jour et son staff technique ont été guidés par Daou Tiékoura Sanogo, directeur du transfert et des achats d’énergies de l’EDM pour la visite des installations. Ici, la mission a pu constater que le poste est opérationnel et que des petits travaux sont en cours dans le cadre de la cérémonie de l’inauguration et du lancement de la ligne Sikasso-Bougouni-Sanankoroba-Bamako.

Au cours des explications,  le directeur du transfert et des achats de l’EDM a expliqué qu’il s’agit d’un poste de 225 000 volts, 30 000 volts, 75 000 volts. Il est constitué d’une ligne venant de Ferkessédougou (Côte d’Ivoire), et d’une seconde ligne qui rallie Koutiala, Ségou et Bamako. «Nous avons de la transformation sur place en 30 000 volts, prévue pour faire l’électrification rurale dans les environs de Sikasso, et une autre transformation faite en 15 000 volts pour alimenter la ville de Sikasso», a-t-il détaillé. En outre,  Daou Tiékoura Sanogo indiquera que tout est prêt pour accueillir les illustres hôtes pour cette cérémonie d’inauguration du poste et du lancement des travaux de la nouvelle ligne de 225 KVA, prévus pour le 14 de ce mois.

Dans une interview accordée à la presse après ce constat, le ministre de l’Energie et de l’Eau s’est félicité de la finition des travaux de l’interconnexion du réseau électrique entre la Côte d’Ivoire et le Mali depuis 2012. Malick Alhousseini a ajouté que les installations seront inaugurées par les Premiers ministres des trois pays et qu’en même temps, ils procéderont au lancement officiel des travaux de construction de la portion malienne de l’interconnexion entre les régions du Ghana, du Burkina Faso et du Mali. D’une capacité de 225,4 kilowatts, cette ligne partira de Sikasso pour rallier Bamako en passant par Bougouni et Sanankoroba. Elle  permettra aussi à notre pays de disposer de plus de possibilité de transport de l’électricité en provenance de la Côte d’Ivoire. Toute chose qui va permettre l’interconnexion d’un réseau Ouest africain d’électricité.

Cette interconnexion qui part de Ferkéssédougou, traversera  toute la partie Nord-est de la Région de Sikasso, permettant de raccorder toutes les unités industrielles de cette zone,  notamment la CMDT, mais aussi d’alimenter les principales villes et chefs-lieux de cercle de la Région de Sikasso. Avec la seconde interconnexion Sikasso-Bougouni-Sanankoroba-Bamako, c’est toutes les localités qui sont traversées par cette ligne qui seront raccordées au réseau interconnecté, une fois les travaux terminés. L’ensemble des travaux vont coûter environ 100 milliards de francs CFA, entièrement financés par un prêt auprès de Exim BANK de l’Inde.

Malick Alhousseini a tenu à féliciter la direction générale d’EDM pour les dispositions déjà prises, avant de l’exhorter à aller vite, vu que  le chronogramme est très serré pour réussir l’événement. Des entreprises ont été recrutées pour nettoyer les lieux et pour la remise en état de certains équipements afin de recevoir les hôtes dans un environnement approprié. «Nous demandons une grande mobilisation au niveau des populations de Sikasso, non seulement nous recevons des hauts dignitaires c’est-à-dire les trois Premiers ministres, mais aussi, il s’agit d’une réalisation extrêmement importante pour l’économie, au niveau national mais aussi au niveau régional», a conclu le ministre.

Babba B. Coulibaly

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Abdoulaye Konaré, malien de l’extérieur, à propos du second tour de la présidentielle au Mali : « Si les maliens acceptent ce résultat fabriqué au nord, nul doute qu’IBK se fera remplacer en 2023 à la tête de l’Etat par son Karim Keita »

Blog

L’irrécusabilité du juge constitutionnel : Vers la naissance d’un Dieu au Mali !

« Le juge, gardien de la règle de droit, pacificateur social, protecteur des droits, régulateur des institutions autant de qualificatifs que l’on puisse accorder à un être humain fort et fragile fait de ténèbres, d’orgueil et d’erreurs

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

C'est quoi un facilitateur ? (rediffusion)

17 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Ibrahim Boubacar Keïta réelu

17 AOût

© Dépêches du Mali 2012 - 2018