Jeudi 18 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Vaccination contre la poliomyélite : Plus de 7 millions d’enfants de 0 à 59 mois concernés

Cette campagne de vaccination, qui se déroule du 20 au 23 avril 2018 sur toute l’étendue du territoire national, va cibler pour la poliomyélite 7 224 223 enfants de 0 à 59 mois, pour la vitamine A 4 988 065 enfants de 6 à 59 mois, et pour l’Albendazole 5 108 402 enfants de 12 à 59 mois, et 105 030 femmes en Post Partum Immédiat.

Ces journées nationales de vaccination(JNV) ont été officiellement lancées,  le vendredi  dernier à Niamakoro. L’édition 2018 est  couplée  à l’administration de la vitamine A et de l’Albendazole.

L’éradication de la poliomyélite est basée sur des stratégies qui sont entre autres l’organisation d’activités supplémentaires de vaccination  (AVS) ou journées nationales de vaccination (JNV) de qualité, le renforcement de la vaccination de routine et le renforcement de la surveillance des paralysies flasques aigues (PFA).

Cette campagne de vaccination, qui se déroule du 20 au 23 avril 2018 sur toute l’étendue du  territoire national, va cibler pour la poliomyélite 7 224 223 enfants de 0 à 59 mois, pour la vitamine A 4 988 065 enfants de 6 à 59 mois, et pour l’Albendazole 5 108 402 enfants de 12 à 59 mois, et 105 030 femmes en Post Partum Immédiat c’est à dire dans les 40 jours qui suivent l’accouchement.

La stratégie retenue est celle de porte à porte. Le financement de la campagne coûtera à l’Etat et à ses partenaires  890 071 986 F CFA.

Selon le représentant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), son organisation partage la fierté du Mali d’avoir acquis et maintenu un bien précieux, c’est à dire le statut de pays libre de polio autochtone depuis 2018. «Avec  détermination, l’OMS, l’UNICEF, le Rotary, l’Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination, le CCD, la Fondation Bill et Melinda Gates vous accompagneront pour que chaque enfant soit protégé contre la poliomyélite au Mali».

Au nom du ministre Samba Sow, le secrétaire général du ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, a rassuré les partenaires techniques et financiers de la détermination des plus hautes autorités de notre pays de tout faire pour que le Mali garde son statut de pays libre de polio autochtone.

Notons qu’au Mali, le dernier cas de poliovirus sauvage autochtone a été décelé le 23 juin 2011 dans le district sanitaire de Goundam, région de Tombouctou.

 Abdramane Diamoutené, Stagiaire

Source: Le Débat

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La VAR aux élections

17 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Thomas Sankara: un monument à sa mémoire

17 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018