Dimanche 21 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Hôpital Gabriel Touré : Le scanner sera fonctionnel à partir de la semaine prochaine

En panne depuis septembre, le scanner de l’hôpital Gabriel Touré va enfin fonctionner d’ici à la fin de la semaine prochaine.

C’est du moins ce qu’a affirmé Boubacar Touré, ingénieur en électronique médicale en charge de la maintenance de l’appareil. Le mérite de cette évolution revient au ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Pr Samba Sow qui travaille depuis à une réforme du système de Santé du Mali.

“C’est la fibre optique qui est cassé. Ce lien physique assure la connexion du scanner aux serveurs d’acquisition des images. Les données sont transmises à la vitesse de la lumière”, explique Boubacar Touré, ingénieur en électronique médicale que nous avons trouvé sur l’appareil. Travaillant pour la Société Cissé technologie, fournisseur de l’hôpital Gabriel Touré en équipement médical, M. Touré assure que la fibre optique est commandée. “Elle arrive au Mali ce mardi 27 mars. Le temps de le faire sortir de la douane, l’installer et procéder aux différents calibrages du scanner prendra le reste de la semaine. Le scanner sera fonctionnel à partir de la semaine prochaine”, a promis M. Touré.

Pour le directeur général, il faut au moins un autre scanner pour seconder l’existent. Cela permettra d’éviter le récurrent manque à gagner lié aux pannes du seul scanner soumis à pression. “Le scanner est à bout de souffle. C’est un appareil surexploité. Il est allumé 24 h sur 24. Aucune machine ne peut tenir ce rythme”, se plaint le Pr Kassoum M. Sanogo.

Enorme manque à gagner

Le prix d’une scanographie est fixé à 49 700 F CFA dans les hôpitaux publics. Le directeur général de l’hôpital Gabriel Touré, Kassoum Sanogo, a affirmé cependant que l’appareil en panne analysait au moins 40 personnes par jour soit 1200 personnes par mois. Sur ces bases, on se rend compte que le scanner générait chaque mois, près de 60 millions de F CFA dans les caisses de l’hôpital. De septembre en mars, Gabriel Touré a enregistré un manque à gagner estimé à plus de 417 millions de FCFA.

L’effet Samba Sow

La réparation du scanner est une réponse aux instructions du ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique. Dans une correspondance datée du 20 mars adressée, Pr Samba Sow a demandé au DG de l’hôpital de lui faire parvenir les besoins permettant de mettre à niveau son établissement.

Dans une autre correspondance, le ministre a instruit aux différents responsables d’établissements hospitaliers des mesures urgentes pour assurer aux malades toutes les commodités dans leurs prises en charge. Il s’agit en d’autres termes d’éviter les coupures d’électricité dans les hôpitaux et centres de santé, les ruptures d’intrants et consommables et surtout de produits vitaux.

Depuis sa nomination, le Pr Samba Ousmane Sow a mis au cœur de ses priorités le renforcement de la capacité de prise en charge du CHU Gabriel Touré. Avec des équipements modernes, le chef du département rêve de transformer cet hôpital en un pôle d’excellence dénommé Hôpital d’urgence. Une vocation qui conviendra bien à  cet hôpital où la prise en  charge des urgences constitue une tâche permanente. Il reste aux acteurs de l’hôpital d’aider le ministre à réaliser ce rêve qui contribuera au bien être des malades.

Maliki Diallo

Source : L'Indicateur du Renouveau 27 Mar 2018

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La transhumance politique

19 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

19 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018