Lundi 23 Juillet 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Technologies de l’information et de la communication : L’UMAV DÉSORMAIS CONNECTÉE AU RESTE DU MONDE

De nos jours, seuls les centres urbains et certaines couches sociales bénéficient d’une couverture convenable des services des technologies de l’information et de la communication (TIC).

Pour corriger cette distorsion, le gouvernement a mis en route un vaste chantier afin d’améliorer l’accès des TIC à des catégories sociales défavorisées comme l’Union malienne des aveugles (UMAV). C’est dans cette optique que le Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, a procédé, hier, à l’inauguration du centre d’accès universel de cette organisation. C’était en présence des membres du gouvernement, du président de l’UMAV, Moumine Diarra, du maire du District de Bamako, Adama Sangaré.

La mise en place de ce centre équipé de plusieurs ordinateurs connectés à Internet est le premier du genre dans notre pays pour les malvoyants. Elle marque les premiers pas de l’Agence de gestion du fonds d’accès universel (AGEFAU) en direction des couches vulnérables, a indiqué le ministre de l’Economie numérique et la Communication, ajoutant que ce projet traduit la forte volonté du Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, d’améliorer le niveau de vie de nos concitoyens en général et des couches vulnérables en particulier, à travers l’accessibilité et la disponibilité des services de TIC. «Cette initiative démontre également la détermination de nos plus hautes autorités à faire des TIC, en raison de leur caractère inclusif et transversal, de véritables moteurs de notre développement», a déclaré Arouna Modibo Touré. Le ministre notera aussi que la création de l’AGEFAU est la résultante de cet engagement du chef de l’Etat en matière de promotion des technologies innovantes dans les zones économiquement peu rentables et auprès des couches sociales défavorisées. L’AGEFAU a ainsi programmé 66 centres d’accès universel s’inscrivant dans le cadre du développement des services et de renforcement de l’accès universel aux télécommunications et aux TIC. Cette action vise à stimuler l’accès des populations rurales et des couches défavorisées aux services des TIC.

Par ailleurs, Arouna Modibo Touré assurera que cette dynamique va se poursuivre pour atteindre progressivement le grand nombre en vue d’assurer l’égalité dans l’accès aux services universels de télécommunications et aux technologies de l’information de la communication. Quant au président de l’UMAV, il a vivement salué cette initiative. «Ce centre est vraiment salutaire pour nous. Il permettra d’initier les malvoyants aux TIC. Cette action montre que le gouvernement pense à nous», a-t-il dit.

Dans une interview accordée à la presse à la fin de la cérémonie, le chef du gouvernement a remercié tous les départements qui ont conjugué leurs efforts pour concrétiser un des engagements du président de la République et de l’ensemble du gouvernement au bénéfice de toutes les composantes de la nation malienne, notamment les handicapés. «Nous faisons notre plaidoyer de l’UMAV, disant que nous ne pouvons pas rendre la vue aux aveugles mais nous pouvons leur donner de la dignité. Nous pouvons les aider à avoir de la dignité et à s’accomplir pleinement comme Maliens, à apporter leur contribution non seulement au développement du Mali mais aussi en faisant qu’ils puissent mettre en oeuvre tout leur potentiel intrinsèque pour s’épanouir comme tout le monde et pour être des citoyens à part entière», a déclaré Soumeylou Boubèye Maïga.

Babba B. Coulibaly

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Concours Media INPS, 1ère Edition

Blog

Présidentielle 2018 : Quand les dénouements et les nouements précèdent le scrutin

Le Mali est dans une phase très importante de sa vie politique. Bientôt le premier tour de l’élection présidentielle. Pour la campagne présidentielle, nous y sommes déjà. D’un coté, nous assistons à des séparations ou divisions et de l’autre, des ralliements et coalitions. Ce qui importe est le pourquoi de ces dénouements et nouements ? Pour quelle fin ?

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Dieu et Président-Fondateur (rediffusion)

20 Juillet


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

20 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2018