Lundi 15 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Les DG et DGA des hôpitaux du Point G, de Gabriel Touré et de Kati et la directrice régionale de la santé du district de Bamako ont été relevés de leurs fonctions

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Pr. Samba O. Sow, a procédé la semaine dernière à un réaménagement profond à la tête de plusieurs structures hospitalières et une direction régionale.

Les DG et DGA des hôpitaux du Point G, de Gabriel Touré et de Kati  et la directrice régionale de la santé du district de Bamako ont été relevés de leurs fonctions.

Depuis sa nomination en avril dernier, le chef du département de la Santé et de l’Hygiène publique, Pr. Samba O. Sow, est dans une dynamique de réformer complètement le système de santé avec le souci d’améliorer la qualité des services dans les hôpitaux devenus ces derniers temps sujets à plusieurs critiques.

Il s’agit, à travers ce mouvement, de corriger des dysfonctionnements liés à des facteurs de managériaux par l’installation de nouvelles compétences pour répondre aux préoccupations des usagers qui se plaignent bon an mal an de leurs conditions d’accueil et de prise en charge dans ces structures hospitalières.

C’est pourquoi, Pr. Sow a procédé la semaine dernière à une vaste opération de changement à la tête de certains hôpitaux du pays. C’est ainsi que les plus grandes structures hospitalières du pays notamment l’Hôpital du Point G, l’Hôpital Gabriel Touré et celui de Kati ont vu le départ de leurs équipes dirigeantes (les directeurs généraux et leurs adjoints).

L’atmosphère dans certains de ces hôpitaux était devenue invivable à cause des conflits d’intérêts  personnels entre les membres des équipes dirigeantes au détriment des usagers. Des équipements non entretenus, le personnel frustré par les conditions de travail, de simples gants pour des opérations n’étaient plus accessibles sans oublier les scanners, les radios, très stratégiques dans plusieurs opérations, sont en panne depuis plusieurs mois. S’y ajoutent l’absence totale d’hygiène et de suivi des activités dans ces hôpitaux.

Lors de ses nombreuses visites inopinées, le ministre n’a de cesse déploré des problèmes  de gestion dans des structures hospitalières. Pour des dispositions tactiques, le chef du département a procédé d’abord au remplacement des différents directeurs adjoints.

Les  nouveaux directeurs généraux et leurs défis

Est nommé DGA de l’Hôpital du G.T le médecin/colonel-major Guédiouma Dembélé

Dr. Illo Bella Diall est le nouveau DGA de l’Hôpital du Point G,

Le nouveau DGA de l’Hôpital de Kati  s’appelle médecin-colonel Madani Ouologuem.

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Pr. Samba O. Sow, a également procédé à un changement à la tête de la direction régionale de la santé de Bamako. A ce poste est nommé le médecin/lieutenant-colonel Aïssata Badiallo Touré qui remplace une autre dame.

Il s’agit là à travers ce mouvement pour le département de conduire avec efficacité la réforme du système sanitaire en cours dont l’objectif principal est de rehausser le niveau du plateau technique en vue d’améliorer la qualité des soins dans nos hôpitaux.

Dans les prochains jours, les postes de directeur général de ces hôpitaux concernés ainsi que ceux de l’Hôpital du Mali et le Centre National d’Appui à la Lutte contre la Maladie (CNAM) seront ouverts à compétition. S’y ajoute celui de l’Hôpital du Mali dont le directeur général a déjà fait valoir ses droits à la retraite. Pour ce qui est du poste de DG du CNAM, il est déclaré vacant depuis le mois de juillet dernier quelques mois seulement après la nomination de son directeur au poste de ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, en la personne de Pr Samba O. Sow. Dans les jours à venir, le choix des nouveaux directeurs généraux sera à l’ordre du jour pour redynamiser ces structures hospitalières.

De toutes les façons, ces décisions sont vues par beaucoup d’observateurs comme des actes courageux de la part d’un ministre de la santé et de l’hygiène publique qui montre sa détermination de servir une santé de qualité aux Maliens.

Zié Mamadou Koné

Source: L’indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Commentaires   

0 #5 BestMelba 07-09-2018 03:29
I see you don't monetize your site, don't waste your traffic, you can earn extra bucks every month.
You can use the best adsense alternative for any type of website (they approve all websites), for more
info simply search in gooogle: boorfe's tips monetize your website
Citer
0 #4 TressaJuicy 01-08-2018 01:53
Hello. I see that you don't update your website too often. I know that writing posts is time consuming and boring.

But did you know that there is a tool that allows you to create new
articles using existing content (from article directories or other websites from your niche)?
And it does it very well. The new posts are unique and pass the copyscape test.
You should try miftolo's tools
Citer
0 #3 usps.Org.ua 29-06-2018 15:57
Hello there I am so glad I found your web site,
I really found you by mistake, while I was researching on Bing for something else, Anyhow I am here now and would just
like to say thanks for a remarkable post and a all round thrilling blog (I also love the theme/design), I don't have time to look over it all at
the minute but I have book-marked it and also included your RSS feeds, so when I have time I will
be back to read a great deal more, Please do keep up the awesome job.
Citer
0 #2 Preventive Medicine 18-05-2018 08:06
This piece of writing is truly a fastidious one it helps new the web visitors, who are wishing for blogging.


Review my weblog ... Preventive Medicine: http://plasticfinger.com/cp/scripts/Perl/Guestbook/E-Guest_show.pl
Citer
0 #1 trending mobile apps 12-04-2018 02:43
five) Also there are considerably functions of SMS bomber web page.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Politique et physique-chimie

15 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Louise Mushikiwabo incarnera-t-elle les valeurs de la Francophonie ?

15 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018