Lundi 23 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Le gaz hydrogène de Bourakebougou: Une fierté nationale et internationale

L’entreprise malienne PETROMA INC de Aliou Boubacar Diallo est à l’origine de la valorisation de la découverte hasardeuse d’un gaz inconnu en 1987 à Bourakebougou lors du forage d’un Puit d’eau.

En effet, depuis la découverte de ce Puis en 1987, aucune recherche ou expertise avérée n’a été effectuée par les différents régimes qui se sont succédés de Moussa Traoré à Ibrahim Boubacar Keita pour identifier et valoriser cette substance gazeuse.

Cela s’explique selon les spécialistes par les coûts élevés de telles recherches.

C’est ainsi qu’entre 2010 et 2012, notre compatriote Aliou Boubacar Diallo, qui a une grande expertise dans le domaine, a réalisé les analyses nécessaires qui ont permis d’identifier de l’hydrogène pure à l’État naturel c’est à dire prêt à la consommation.

Il a alors effectué les premiers essais qui une fois concluants, il a installé une mini centrale qui fournit de l’électricité au village de Bourakebougou. Un groupe électrogène spécial est conçu à sa demande spécialement et qui fonctionne aujourd’hui avec de l’hydrogène puisé directement du forage de 1987. Une première dans l’humanité. Une prouesse en matière de recherche et d’innovation.

En effet, les autres essais d’utilisation de l’hydrogène ont eu lieu en Russie et en France avec de l’hydrogène artificiel, C’est-à-dire conçu dans les laboratoires. Et les espoirs ne sont pas aussi grands qu’à Bourakebougou .

Bourakebougou est donc le départ d’un nouvel ordre mondial en matière d’électricité verte, propre et renouvelable. En plus de l’électricité, l’hydrogène qui y sera produite pourra être utilisée comme carburant pour les véhicules, les bateaux, les trains, les motos et autres centrales à groupe électrogène, le gaz de Bourakebougou peut être utilisé dans la fabrication de l’engrais de meilleure qualité, sans danger pour l’environnement et les consommateurs.

Aujourd’hui, avec les experts Roumains, Canadiens, français et maliens présents et à pied d’œuvre pour la continuité des prospections, à des prix de plusieurs milliards de francs cfa, Bourakebougou n’est plus plus le fruit du hasard grâce aux énormes efforts de Aliou Boubacar Diallo.

C’est donc le samedi 16 décembre dernier que le PDG de PETROMA INC Aliou Boubacar Diallo à la tête d’une délégation d’experts et de journalistes a visité les installations et les forages qui engloutissent déjà le petit village de 200 âmes, Bourakebougou dans le cercle de Kati.

Là, les grandes machines ont déjà foré 6 forages qui contiennent du gaz HYDROGÈNE à gogo déjà à partir de 105 à 111 m seulement sous terre. Tous les forages sont positifs, une autre exception mondiale en matière de recherches minières et pétrolières. L’espoir n’est pas permis, mais il est là déjà ! Les forages devaient s’étendre encore de 500 à 2000 mètres de profondeur.

Le bassin du gaz et des recherches s’étend sur plus de 43.000 km2 allant de Bourakebougou jusqu’à la lisière de Dièma passant par Kolokani et NARA. Les données des recherches géologiques et sismiques sont très  parlantes et prometteurs.

Pour la sécurisation des experts américains, canadiens, et roumains, français et maliens, et des installations, Aliou Boubacar Diallo à déjà fait installer un camp de gardes avec aussi les agents de la sécurité 711.

VIVEMENT L’EXPLOITATION DU GAZ DE BOURAKEBOUGOU POUR LE BONHEUR DU MALI, DE L’AFRIQUE ET DU MONDE.

Correspondance particulière  à Bourakebougou, Seydou Oumar Traoré.

Source : La Dépêche 20 Déc 2017

 

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

V comme faire le vide

20 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

20 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018