Lundi 28 Mai 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Contrat plan entre la pharmacie populaire du Mali et l’Etat : Une convention de lutte contre la fraude

Le vendredi 17 novembre 2017, les responsables de la pharmacie populaire du Mali (PPM) étaient face à la presse à leur siège au quartier du fleuve de Bamako pour parler du 8ème contrat plan signé entre l’Etat et leur structure.

Ledit point de presse était animé par le président directeur général de la pharmacie populaire du Mali, Dr Moussa Sanogo en présence de ses collaborateurs et de leur conseiller juridique, Me Mamadou Samaké, avocat à la cour. Selon les conférenciers, ce contrat plan triennal permettra de lutter contre la fraude et sera une aubaine pour l’Etat d’engranger beaucoup de recettes.

Dans ses mots de bienvenue, le président directeur général de la pharmacie populaire du Mali, Dr Moussa Sanogo a fait savoir que le Contrat plan est un document qui lie la pharmacie populaire du Mali à l’Etat. Avant d’ajouter que c’est un document important qui existe depuis 21 ans. En outre, il a mis l’accent sur les innovations de ce 8 ème contrat plan triennal (2017-2019). Selon lui, avec ce contrat, il y a une adéquation entre l’offre et la demande. Pour lui, il y a la définition du périmètre des produits concernés par ce contrat. A l’en croire, il y a 1000 types de produits pharmaceutiques qui sont répertoriés dans leur base des données. A ses dires, une des dispositions de ce contrat plan autorise le « dépannage » d’une structure sanitaire en manque de produit pharmaceutique. Pour sa part, le conseiller juridique de la PPM, Me Mamadou Samaké a fait savoir que ce contrat plan triennal permettra de lutter contre la fraude et sera une aubaine pour l’Etat d’engranger beaucoup de recettes. Selon lui, l’une des missions de la PPM est de mettre en œuvre la politique pharmaceutique et sanitaire du Mali. En réponse aux questions des journalistes, Dr Moussa Sanogo a dénoncé la vente illicite des médicaments de la rue qui sont dangereux pour la santé publique. Enfin, il dira que la pharmacie populaire du Mali contribue pleinement à l’économie nationale.

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

Souleymane Koné, cadre du parti FARE évoque « Le Mali face au péril IBK » : « nous sommes devenus la risée du Sahel »

« Le Mali aura le 29 juillet prochain le choix entre l'affaissement actuel et le redressement. C'est dire qu'il n'y aura pas d'alternative à l'alternance. S’il n’y a de bilan pour le quinquennat du Président IBK, par contre une suite de souffrances et détresses infligées au peuple et au pays en dit long sur la ruine du Mali sous son mandat.

Lire la suite

Blog

« Cultivez vos propres champs ! », dixit le Pr Clément Dembélé

« Jeunes maliens, Je vous vois un jour tous ensemble dans « le parti du peuple malien » au lieu de vous diviser pour des gens qui n’ont rien donné autre que la désuétude politicienne dans ce pays.

Ne soyez pas porteurs de témoin de cette déception dont vous en êtes victime. Cultivez vos propres champs!!!

Lire la suite

Présidentielle 2018 : La Voix de la Société Civile

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

L’hôpital public est mort (rediffusion)

24 Mai


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Sénégal: les universités en ébullition

24 Mai

© Dépêches du Mali 2012 - 2018