Mercredi 13 Décembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Recherche facile des lieux stratégiques de Bamako : « Yando » pour retrouver un endroit en un clic

Sous le haut parrainage du Ministre de l’économie numérique et de la communication, Harouna Touré, a été lancé officiellement le 17 novembre 20 17, à l’Hôtel Radisson Blu de Bamako, par deux jeunes ingénieurs en informatiques :

Soungalo Sidibé et Ousmane Coulibaly, la toute nouvelle plateforme de géolocalisation au Mali dénommée Yando (c’est ici en Bambara).

Yando, explique les promoteurs, est une nouvelle application mobile qui permet aux usagers de rechercher et de retrouver des informations fiables et rapide s sur un emplacement et/ou une destination donnée. L’idée de créer cette plateforme, selon eux, est partie du constat amer qu’ils étaient fatigués de demander ou appeler toujours quelqu’un pour l’expliquer un endroit. L’application, indique les promoteurs, est disponibles sur les Andoid et Iphone. La plate forme Yando regorge, en son sein, selon les initiateurs plus de 10.000 points du District de Bamako déjà recensés.

Qu’il soit administration malienne, Ambassades, Appartements, Hôtels, Assurances, Bars-restaurants, Night Club, Beauté et bien être, boulangeries, pâtisseries, centres commerciaux, supermarchés, services Gabs, Gendarmeries, Polices, secours, Lotos Pmu; Micro finances, orange, pressing et services nettoyages, services télés, services de santé; d’eau et électricité, site et lieux touristiques, station, service de transfert d’argent, etc.

L’objectif visé par les jeunes promoteurs est de faire connaître l’application au plus grand public (maliens et étrangers en séjour au Mali) ; atteindre 50000 centre d’intérêts dans les deux prochains années tant à l’intérieur du Mali qu’à l’extérieur ; faire connaître cette application 100% malienne pour le monde entier.

Le Ministre Harouna Touré s’est dit ému d’être choisi comme parrain de l’évènement. Quand ces deux jeunes m’ont expliqué le projet, j’ai été émerveillé. Je les félicite ici d’avoir osé. La création de cette plateforme, dit, offre un double avantage. Le premier est de prouver au monde que la destination Mali est fiable.

Le second est de montrer aux autres les centres d’intérêts de la capitale malienne. La chose la plus importante, ajoute le Ministre Harouna Touré, est de confirmer que l’usage des outils de la communication et des nouvelles technologies est une réalité dans notre pays. « Ne vous arrêtez pas là. Le développement de cet outil peut nous permettre d’amorcer ce virage numérique », déclare-t-il.

Hadama B. Fofana

Source: Le Républicain

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

 IBK à propos de l’argent : "je ne suis pas un homme d'argent et les Maliens le savent »

«  J'ai été le plus pauvre des principaux candidats à l'élection de 2013 et je ne suis pas devenu le plus riche des présidents...Le montant de souveraineté dont je dispose est ridicule...Je pioche dans mes réserves personnelles pour financer des activités sociales. Je déclare mes biens chaque année et je viens de contracter un prêt pour construire une maison...Mon modeste compte (à l'étranger) à l'agence parisienne de la BMCE est débiteur de 137 euros… ». 

Blog

 Paradis fiscaux : quatre pays de l'Union européenne méritent d'être sur liste noire, selon Oxfam

http://depechesdumali.com/blog/paradis-fiscaux-quatre-pays-de-lunion-europeenne-meritent-detre-sur-liste-noire-selon-oxfam/

Alors que la Commission européenne doit dévoiler sa liste noire des paradis fiscaux le 5 décembre, l'ONG prend Bruxelles de court et énumère ce mardi les 35 pays, hors-Union européenne, qui mériteraient d'y figurer.

Après les "SwissLeaks", les "LuxLeaks" et les "Panama Papers"... les révélations récentes des "Paradise Papers" - sur les pratiques d'optimisation (parfois de fraude) fiscale des grandes entreprises et fortunes de ce monde - exercent une pression supplémentaire sur les décideurs politiques. A ce titre, la Commission européenne, désireuse de frapper "au portefeuilles" les fraudeurs, doit dévoiler le 5 décembre sa liste noire des paradis fiscaux.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

A quoi servent les sommets ?

13 Décembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Togo: vers un dialogue?

13 Décembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017