Lundi 21 Janvier 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Près de 2 millions de Maliens atteints du diabète

Les organisations de lutte contre le diabète tirent la sonnette d’alerte sur l’extension de cette maladie qui devient de plus en plus comportementale.

L’Association malienne de lutte contre le diabète a ainsi invité les autorités le 9 novembre à s’impliquer pour subventionner le traitement de la maladie qui touche maintenant 10% de la population du pays, selon une étude menée en 2018.

Cet appel a été lancé lors d’une conférence de presse entrant dans le cadre de la célébration du 14 novembre, journée internationale de lutte contre le diabète. Cette année, le thème de la journée est « femme et diabète ». Selon les organisations de lutte contre le diabète, ce thème est d’une importance capitale car les femmes jouent un rôle capital dans la société malienne.

L’implication des femmes est d’autant plus nécessaire que le diabète devient une maladie comportementale. A en croire Dr. Bah Traoré, spécialiste du diabète, les comportements alimentaires et l’inactivité contribuent à l’expansion du diabète. L’obésité qui résulte de ces comportements est surtout fréquente chez plusieurs femmes.

Il y a deux types de diabète, selon DR. Traoré, le premier type étant héréditaire. Aucune prévention n’existe pour cette catégorie. Quant au second type, il est lié au comportement et peut être prévenu en observant un mode de vie saine. La consultation d’un spécialiste de la santé est d’abord le premier geste conseillé pour le dépistage. Ensuite, les personnes sujettes à la maladie doivent faire des exercices et observer une habitude alimentaire sur le conseil du médecin.

Des signes avant-coureurs du diabète sont, entre autres, le fait de se lever dans la nuit pour uriner plusieurs fois ; boire beaucoup d’eau, manger beaucoup et perdre du poids malgré le fait de manger beaucoup. Cette année, la mobilisation doit être féminine contre le diabète qu’on peut éviter dans le cas du type 2 en faisant des exercices. Les traitements existent mais ils sont difficile d’accès pour certains.

Il convient alors que l’Etat subventionne les produits qui soignent le diabète comme l’insuline à travers une exonération. Si des mesures du genre ne sont pas prises, selon les organisations de lutte contre le diabète, il y aura des problèmes le jour où les partenaires comme Santé diabète se retirent du Mali.

Soumaila T. Diarra

Source: Le Républicain

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

« Prix Oumar Diallo » 3e édition

Presse (écrite/numérique) et radio

Termes de référence du concours – Modalités générales

Lire la suite

Coup d'gueule

Adame Ba Konaré, à propos de l’hécatombe perpétrée sur les Peuls : « La formidable cohésion a pris un grand coup et un tournant tragique »

Dans une publication, Pr Adame Ba Konaré, ancienne première dame et marraine de l’association Tabital Pulaaku internationale, dénonce les crimes perpétrés contre les communautés peules.

Pour moi, il s’agissait d’ancrer les communautés peules encore mieux dans des cadres étatiques soucieux d’harmonie sociale entre l’ensemble de leurs citoyens regroupés dans une communauté de destin.

Lire la suite

Blog

Lettre ouverte de Doumbi Fakoly à IBK : « La malédiction des Morts et des Vivants s’ébranle »

Ibrahima Boubacar Keïta le sais-tu ? La Spiritualité est la gestion du rapport du Monde Invisible au Monde Visible ; car les deux dimensions du temps et de l’espace sont imbriquées l’une dans l’autre ; tout événement dans l’une a des répercussions dans l’autre.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Cette chronique a 10 ans

18 Janvier 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

18 Janvier

© Dépêches du Mali 2012 - 2019