Samedi 25 Novembre 2017
Event Pirogue

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Journée de l’industrialisation de l’Afrique : L’événement prévu du 1er au 3 décembre 2017 prochain à Bamako

En prélude de la Journée de l’industrialisation de l’Afrique (JIA) prévue du 1er au 3 décembre 2017 au Parc des expositions de Bamako, les organisateurs étaient face à la presse hier, jeudi 2 novembre 2017 au Ministère du développement industriel pour donner des informations sur l’événement.

Ladite conférence de presse était animée par le Ministre du développement industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim, en présence du président de l’Organisation patronale des industriels (OPI), Cyril Achkar, du président de la commission d’organisation de la JIA, Boubacar Tandja et d’autres personnalités.

La JIA 2017 se tiendra au Parc des expositions de Bamako du 1er au 3 décembre prochain. Selon les organisateurs, la cérémonie d’ouverture de l’événement sera placée sous la présidence du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta. Au cours de cette journée, il y aura un panel de haut niveau avec la participation des écoles et des centres de formation technique et professionnelle.

En outre, il y’aura non seulement un espace dédié à la démonstration de production, mais aussi des ventes promotionnelles des produits « made in Mali ». Dans ses mots de bienvenue, le ministre du développement industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim a fait savoir que cette journée de l’industrialisation de l’Afrique sera une aubaine pour faire des plaidoyers. Avant d’attirer l’attention des uns et des autres sur la Thématique de cette journée intitulée : « Ecosystème de l’industrie ».

En outre, il a souhaité à ce que l’industrie puisse créer des richesses et des emplois. Pour sa part, le président de l’OPI, Cyril Achkar a parlé des enjeux de cette journée. Selon lui, ça sera la 6ème édition de la JIA de la formule partenariat public-privé (PPP) qui est prévue du 1er au 3 décembre. Avant de se réjouir de la présence du ministre à cette conférence. « Consommer malien, c’est la base du développement », a déclaré Cyril Achkar. A ses dires, l’industrie porte en lui, les germes du développement.

« Le prix d’un immeuble est le prix d’une usine. Et une usine emploie 50 à 100 personnes. Donc, elle a un impact sur l’économie », a-t-il dit. Quant au président de la commission d’organisation, Boubacar Tandja, vice-président de l’OPI, cette journée permet de faire un plaidoyer devant les autorités pour attirer leur attention sur les problèmes auxquels les industriels sont confrontés.

« C’est un espace de plaidoyer. Le premier jour sera le lancement sous la présidence du président de la République. Le deuxième jour sera consacré aux thématiques sous le parrainage du premier ministre. Et le troisième jour sera consacré à l’ouverture au grand public », a souligné le président de la commission d’organisation de l’événement. En réponse aux questions des journalistes, les conférenciers ont fait savoir que près de 200 exposants sont attendus lors de cette journée.

Aguibou Sogodogo

Source : Le Républicain 

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Catalogne - la « demoncratie » en danger !

Suite à la violation du droit des Catalans à l'autodétermination et au coup d'état perpétré contre les dirigeants catalans démocratiquement élus, le Chef de village africain lance un appel à la raison en direction du pouvoir dictatorial ex-bagnole et averti qu'il ne tolère pas de désordre aux portes de l'Afrique. Arrêtez vos enfantillages antidémocratiques!!!

Lire la suite

Blog

 Marcel-M. MONIN : « La démocratie n’est pas gênante » 

Les sociétés « démocratiques » sont des sociétés dans lesquelles (entre autres) les principaux décideurs émanent directement ou indirectement de l’élection (1). L’élection donne ensuite une légitimité à celui qui doit son poste au vote et une légitimité  à ce que fera ce dernier (2). Elle le protège également -sauf exceptions - (soit en droit, soit en fait) des juges. 

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Le service après-vente des résolutions se fait toujours attendre (Rediffusion)

24 Novembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

24 Novembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017